Kaviar Special – ‘Vortex’

Kaviar Special – ‘Vortex’

Album / Howlin Banana / 26.01.2018
Garage psyché


C’est bien connu, un riff de guitare à Los Angeles peut provoquer une tempête sur l’Hexagone, et c’est bien ce qui risque d’arriver avec Vortex, le bien nommé et dernier album de Kaviar Special. D’ailleurs, les Bretons semblent maussades dès le nuageux How Come que les envolées de guitares n’arrivent pas sortir de sa poisse. Fidèles au studio Pygmée de leur ville de Rennes, ils y ont épaissi, alourdi leur son, à l’image de Dead End bâti sur un riff stoogien. Certains titres du précédent album sentaient bon une insouciance qu’on ne retrouve plus ici, mais Back to School vient rappeler que l’expression ‘album de la maturité’ est interdite quand il s’agit de garage. La vidéo invite les copains de Madcaps dans la moiteur d’un gymnase, là ou il n’ait clairement pas question de reprendre ses études pour réussir une reconversion dans la comptabilité. Une fois rassuré, à nous refrains scandés, morceaux carrés et intenses où l’excité Bedroom fait exception. Si la facilité fait comparer chaque groupe français jouant dans la veine garage psychédélique aux stakhanovistes Californiens Thee Oh Sees ou Ty Segall, Kaviar Special s’en émancipe ici en partant sur la ligne ‘Heavy’ avec, dans les sacoches, une identité consolidée et un disque sacrement consistant. Le bruit circulait déjà depuis quelques temps, même au-delà du cercle des amateurs de garage : Kaviar Special, c’est de la bonne came made in Rennes. Cette troisième galette ainsi que la tournée qui suivra ne devrait que l’amplifier.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Run Away, Dead End, Bedroom, The Draugr


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.