Kaviar Special – ‘#2’

Album / Howlin Banana – Beast Record / 08.04.2016
Garage

Après Bordeaux et Strasbourg qui illuminent régulièrement la musique de France grâce à des escadrons spécialisés dans le pilonnage garage et la new wave vénéneuse, c’est au tour de Rennes de venir renforcer ce front armé avec le deuxième album de Kaviar Special. Alors qu’on récupère tous juste de l’excellent ‘Chinese Songs For Bad Boys‘ du duo Combomatix, on se voit forcé de rempiler avec ‘#2’ qui, derrière son sobre titre, cache un florilège euphorique de morceaux tous plus marquants les uns que les autres.

Ici, on connaît ses gammes, son garage californien, les trois règles sacrées de la distorsion, et les préceptes ancestraux du bruit et de la fureur. Autour de ces codes anciens, une volonté évidente de ne pas tomber dans les pièges tendus du garage, ou tous les morceaux ressembleraient à de petites frondes identiques, animés par une étincelle sans relief.

Loin de cet état d’esprit, Kaviar Special emprunte des routes sinueuses pour conjuguer son garage à tous les temps : tortueux sur les merveilles ‘I Wouldn’t Touch You With A Stick’ et ‘Mad,’ jouant l’apaisement avec ‘Yolove’ et ‘Drowned In Doubts’, ou la vitesse le temps de ‘Mind Fuck’ et ‘Morning Light’. En trois minutes de moyenne par morceau, Kaviar Special délivre un album riche et dense d’un rock garage bourré de jolies nuances et d’idées prometteuses. Pas de doute, Rennes est dans la place.

‘Sleep Thoughts’, ‘I Wouldn’t Touch You With A Stick’, ‘Mad’, ‘Morning Light’, ‘Yolove’, ‘Drowned In Doubts’

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire