Kanka – « Sub.mersion »

kanka180Album
(Hammerbass)
06/04/2009

Emanation des fameuses soirées parisiennes Dub Action en 1997, le label Hammerbass continue toujours à promouvoir en France les multiples facettes d’un genre grossièrement appelé «dub» mais recouvrant en réalité de nombreux styles différents, du roots jamaïcain au steppa à l’anglaise en passant par le dubstep ou l’ethno-ambient représenté par Fedayi Pacha. Depuis son premier «Don’t Stop Dub» sorti en 2005, le producteur Kanka est devenu une des figures de proue du label, et à juste titre. Ayant déjà partagé la scène avec des pointures du UK dub à l’instar de Manasseh ou Twilight Circus, le multi instrumentiste originaire de Rouen a forgé son style sur des bases transfrontalières, mêlant à la fois racines jamaïcaines et influences digitales d’outre-Manche, pour un résultat digne des plus grands sound systems. Dans le même ton que son précédent «Alert», ce nouveau «Sub.mersion» fait la part belle aux lourdes sonorités du bon steppa («Introduction», «Destiny», «One Dub», «Marrakech Dub»), flirtant parfois avec le dubstep ou la drum n’ bass («Ya Estas Aqui», en featuring avec la chanteuse mexicaine Moyenei), sans jamais perdre de vue le dub originel («Morning» et ses nappes de mélodica, «Indian Time» dans la lignée directe des Impro Dub). Kanka a néanmoins choisi sur ce dernier opus de diversifier ses collaborations, alors que l’essentiel des morceaux toastés d’«Alert» faisait apparaître le brillantissime Brotha Culture. Dans «Sub.mersion», il passe ainsi le mic au jeune Biga dans «Make It This Time», au membre du Blackboard Jungle Sound System MC Oliva dans un «Kroket» un brin moins convaincant, ou au célèbre Ranking Joe qui signe avec «Rome» un titre certes classique mais diablement efficace. Evidemment, cet opus reste réservé aux dub addicts ou aux fans d’électro habitués à fouler les dance floors jusqu’au petit matin, mais ces derniers risquent fort de trouver leur compte dans ce «Sub.mersion», qui pourrait aisément être érigé en référence internationale de dub steppa malgré ses quelques longueurs. On l’avait déjà senti dans ses précédents opus, Kanka est le producteur de la scène dub française qui monte et qui, vraisemblablement, n’est pas prêt d’interrompre son ascension en si bon chemin.

Achetez sur:
itunes16

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire