Jr Ewing – « Maelstrom »

Maelstrom[Album]
01/12/2005
(Motor Music/Import)

Après un « Ride Paranoia » unanimement salué dans une ère post Refused propice à ce genre de déferlante sonore, la rumeur courait sur ce successeur tellement attendu. Jr Ewing aurait changé, se serait plié aux souhaits des grandes maisons de disques en tombant dans un rock plus accrocheur et mélodique. Alors « Maelstrom » un disque pop? Que dalle! Car à son écoute, ce sont plus les moustaches que les couettes que vous verrez pousser

Ici, Jr Ewing a grandi, n’est pas tombé dans la facilité de la redite, a certes enrichi son répertoire de mélodies (« Floodlight », « Pitch Black Blonde », ou « Big Exit » reprise de PJ Harvey) mais parvient à un résultat final digne d’un combo qui avance. Alors quelques oreilles peu averties rapprocheront certainement ce disque de toute l’infinie série des productions émo métal, autant hurlé que crié. Tant pis pour eux. Il n’est pourtant pas difficile d’entendre là une personnalité définitivement acquise, celle qui met au-dessus du lot et qui paraît si insolemment naturelle. À mi-chemin entre leurs deux premiers album, les norvégiens enquillent donc brillamment quelques perles de rock agressif (« For We Are Dead », « Fucking & Champagne », « I’m Sorry, You’re Sorry, We’re All Sorry »), d’une intensité qu’on retrouvait seulement chez les regrettés At The Drive In (« Change Is Nothing ») et Refused (« This Is a Hint »), deux influences évidentes du combo, notamment sur « Insect Intercourse ». Attention toutefois de ne pas tomber dans l’extrême, « Nihilistic Elitist » étant difficilement supportable. Si ici tout impressionne, on soulignera encore une fois le chant de Jr Ewing, capable de marier toutes ses variétés en un seul titre sans jamais le mettre en danger

On se voyait déjà se lamenter en réécoutant « Ride Paranoia », « Maelstrom » allant soi disant passer inaperçu. Au final, ces deux opus se complètent, se suivent logiquement, et s’avèrent tous deux aussi bons et donc indissociables. Cet album n’est qu’une preuve sur bande qu’avancer artistiquement ne peut être que bonifiant. Jr Ewing passe donc l’épreuve sans trembler. Ce qui ne sera pas votre cas

Album en écoute sur le site du groupe

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire