Josh Martinez – « Buck Up Princess »

Buck Up Princess[Album]
01/04/2004
(V2/Chronowax)

Lors de son passage aux Transmusicales de Rennes 2002, le canadien Josh Martinez, après un excellent concert (un des meilleurs) nous donna l’occasion de se jeter sur son nouveau disque. Vendu par ses propres soins, « Buck Up Princess » fût vite ouvert et écouté. Et quel bonheur! 16 titres pour la plupart inconnus au bataillon, mis à part les 4 parus sur le maxi « Rumble Pie » (« Rip Rap… A Rap Song », « Nightmares », « Deep End » et « Women Loving Women »). Et c’est seulement aujourd’hui qu’il sort en France par le biais de V2

16 moins 4, voici 12 nouveaux ovnis à savourer à toutes heures. Toujours entouré d’une armada de producteurs de choc tels Moves, Maker, J.E.L, WSP, Sichuan, Logic et Wes Bonifay, Josh paraît s’être encore bonifié avec le temps! De plus en plus, les incursions chantées font de ce rappeur une perle unique, sachant appliquer sa recette rap hardcore aux meilleurs moments

Ce nouvel album s’avère être un condensé d’émotions, nous passons d’univers pleins de tensions à d’autres plus détendus, révélant la diversité de goûts de l’artiste ainsi que ses inspirations musicales pour le moins variées (toute la musique reggae, pop, rock)… Bien loin des stéréotypes, Josh Martinez nous porte sur un plateau un disque qui risque fort de devenir une référence dans sa carrière, tant son niveau semble être arrivé à un point que peu de rappeurs underground ont encore atteint

Je retiens particulièrement les morceaux suivants : « Hard Fall » accompagné d’un arpège de guitare happy et d’une syncope d’harmonica; « Another Day » hip-hop aux réminiscences rock-indé avec son beat lointain et sa nappe de cuivres, cordes et autres percus aux ambiances deep hip-hop; « One More Coffee », hip-hop drum and bass saupoudré d’un sample mafiosi-darkos; « Blaze Of Grey » et « Rainy Day », dignes d’une production de Sole (superbement tristes); « Women Loving Women » avec Awol One, le plus hip-hop « classique » de tout cet album. Ce choix, évidemment difficile, est une question de goûts personnels, le mieux étant de se faire son avis soi-même, d’autant que cet opus est indispensable dans sa totalité

Parlons aussi des invités (Bolts et Sarcasm, Mc Enroe, Inkops, et Awolone) qui apportent tous leur touche personnelle au monde si particulier de J.M, s’immiscent parfaitement dans l’univers partagé entre bonheur et tristesse de leur hôte. Il est vrai que nous sommes toujours tenté de penser aux précédentes productions d’Anticon à l’écoute de ce « Buck Up Princess », bien que l’artiste signe ici un album qui ne ressemble à aucun autre

Il est donc fort conseillé de se procurer cette nouvelle perle forte en émotions, en nouveautées et en surprises. Un disque qui tombe encore à pic ! Big Up Josh ! A quand la suite???

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire