Jonah – « Polychrome »

jonahAlbum / Rude Awakening / 09.2013
« One man band scratch music »

Jonah n’est pas le premier à nous faire le coup de remplacer un groupe potentiel par deux platines. Avant lui, beaucoup ont ramassé leurs dents une à une sur le bitume, faute de ne pas avoir assez de talent pour surclasser la pléthore de djs en herbe pensant pouvoir faire carrière. Car, dans le genre, mieux vaut être particulièrement affûté pour tirer son épingle du jeu, y compris quand on détache volontairement l’instrument de son hip hop de prédilection. A ce petit jeu, Kid Koala – par exemple – a parfaitement réussi à faire de cette approche son terrain de jeu. Bien qu’il affiche une agréable fraîcheur, qu’il puise dans un panel d’influences des plus large (rock, musique du monde, reggae…), et que son « Polychrome » soit assez bien mené pour être écouté sans ennui, le Montpelliérain est encore loin de pouvoir prétendre détrôner ses aînés. Peut être n’en a t-il d’ailleurs pas l’ambition… En enchaînant les rondelles, en enrichissant son oeuvre grâce à quelques pédales samplers et autres bidouilles bien pensées dont il a le secret, il offre là une demi heure de bonne humeur qui, parce que parfois plombée par des ambiances d’une autre décennie, fera au moins quelques heureux lors de multiples apéros de soiffards.

avoir

enecouteintegrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire