Jon Hopkins – ‘Singularity’

Jon Hopkins – ‘Singularity’

Album / Domino / 04.05.2018
Electronique


Cinq ans après le très grand Immunity, Jon Hopkins revient tel une comète dans le ciel peu fréquenté de l’électro-techno-house de qualité, avec un son que lui seul maîtrise. Un album brutal et déchirant d’humanité.

Singularity s’ouvre de façon immédiate et frénétique sur la chanson éponyme : des guitares menaçantes montent en intensité, puis laissent place à des nappes aériennes qui se désagrègent peu à peu de façon chaotique. L’album mélange des défis formels (Feels First Life avec la transformation progressive de synthés en chœurs) et des rythmes d’une brutalité binaire, comme sur Emerald Rush qui introduit une cadence d’une violence rare se déconstruisant ensuite peu à peu alors que le paysage musical d’arrière-plan, éthéré et plein de grâce, envahit le devant de la scène (Neon Pattern Drum poussera cette recherche encore plus loin).

Obsédé par les textures sonores granuleuses (comme son compatriote James Holden d’ailleurs), Jon Hopkins vise ensuite droit au cœur – là où c’est chaud, sanguin et sensible. Formé au piano classique dès l’enfance, il maîtrise la composition du parfait morceau house-techno : des mélodies subtiles qu’il établit en début de chanson, une rythmique abrupte (évoquant ici et là des plaques de marbre explosant sur un sol bétonné), pour finalement, de façon inattendue, faire revenir la mélodie au moment le plus opportun. Pièce centrale d’un album sans faille, Everything Connected est un voyage stellaire de dix minutes au bout du monde et à toute vitesse. La décharge de sérotonine est immédiate.

Signé chez Domino depuis Insides en 2009 (après plusieurs collaborations avec Brian Eno), Jon Hopkins s’est récemment installé à Los Angeles. A la recherche d’une vie simple, en harmonie avec la nature, il a pris inspiration dans les déserts, la méditation et les portes de la perception – sans laisser pour compte les secousses tectoniques. Le résultat est un album unique, démontrant une réelle ambition de narration émotionnelle au sein de chaque morceau. Jon Hopkins le magicien nous ballade dans un paysage auditif décoré avec grand soin et dont on appréciera non seulement le détail mais aussi – et surtout – la majestueuse exaltation.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Singularity, Emerald Rush, Everything Connected


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.