Joakim – « Monsters And Silly Songs »

Monsters And Silly Songs[Album]
16/01/2007
(Versatile/Nocturne)

Joakim possède désormais assez de bouteille pour ne pas se laisser docilement mené par les courants en vogue de la musique électronique. Avec déjà deux albums au compteur, dont le très bon « Fantômes » sorti en 2003, et quelques remixes de taille, il s’est forgé un style et une solide réputation, que ce soit par sa musique ou son activisme au sein du label Tigersushi, qu’il a créé tout en sortant ces disques en parallèle sur Versatile. C’est d’ailleurs sur celui ci que ce « Monsters And Silly Songs » voit le jour, sorte de continuité du précédent mais avec une méthode de composition radicalement différente. Les démons post punk, electro pop et funk rodent toujours au-dessus du parisien, avec cette fois quelques nouvelles touches, plutôt krautrock, psyché, et disco. Pour preuve, le très bon « I Wish You Were Gone », le plus passable « Drumtrax », et le plus pop « Lonely Hearts » qui ont tour à tour ouvert la voie à cet album. Pourtant, peut être à cause de ce crash informatique à l’étape de la finition qui a forcé Joakim à tout reprendre à zéro, « Monsters And Silly Songs » peine clairement à convaincre. Dommage car l’intention était bonne, celle notamment de tout enregistrer en live grâce à l’aide de musiciens (basse, guitare, batterie, …). En cela, Joakim a du mérite car bien affûté est celui qui l’aurait deviné à l’écoute de ce disque. Pas de quoi pourtant nous laisser aller sans retenue dans ces « Sleep In Hollow Three », « Peter Pan Over The Bronx », « Palo Alto » et « Tanabata » aux ambiances aussi surprenantes que rebutantes. Alors, forcément, au sein de ces quelques passages peu enthousiasmants, on se régalera bien vite, contraint et forcé, du reste de cet album (« Rocket Pearl », « The Devil With No Tail ») bien loin d’assouvir cette faim qui amplifiait depuis un « Fantômes » éteint à petit feu. « Monsters And Silly Songs », cependant assez original et difficilement étiquettable pour trouver son public, a semble t-il surtout été conçu pour le live en configuration instrumentale. Voilà qui pourrait bien redorer le blason de ce disque..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire