Jim Ward – « Quiet »

Quiet[EP]
06/11/2007
(Civil Defense League/Import)

C’est le propre de ces hommes qui ne vivent que pour la musique. Ces dernières années, Jim Ward n’a pas arrêté une seule minute, enchaînant avec Sparta, sa priorité du moment montée sur les cendres des regrettés At The Drive In. Cela, c’était il y a maintenant une poignée d’années, laps de temps durant lequel son groupe a donné naissance à trois albums, dont l’excellent « Threes » qu’il revient tout juste de défendre en Europe. C’est d’ailleurs suite à ce long périple que Jim Ward a décidé de ne se consacrer qu’à lui, et de se changer les idées. Sauf que, quand on est autant accroc de musique, on préfère gratouiller sa guitare folk sur son sofa et composer quelques ballades folk plutôt que toute autre chose. C’est ainsi qu’est né « Quiet », le premier maxi d’une longue série qui devrait accueillir, au fur et à mesure du temps, quelques connaissances du bonhomme. C’est d’ailleurs déjà le cas sur ce premier volet sorti sur Civil Defense League, son propre label. Ray Wallace (Secret Life Of Sparrows) vient greffer son harmonica et ses choeurs sur le simplet mais terriblement accrocheur « On My Way Back Home Again »; Chris Heinrich (membre de Sleepercar, autre projet de Ward) pose quelques notes de ukulélé sur « Coastlines »; et Maura Davis (Denali) vient l’épauler de sa douce voix sur l’enjoué « Take It Back ». Sans prétention mais terriblement bien exécutés, ces cinq premiers titres pop folk de Jim Ward en solo se boivent comme du petit lait et ne souffrent que d’une seule chose, celle de ne pas faire partie d’un tracklisting au moins deux fois plus long. Il faudra donc attendre la suite, et tout mettre bout à bout, pour que notre soif de mélodies acoustiques soit enfin rassasiée

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire