The Jim Jones Revue – « The Jim Jones Revue »

jim1801Album
(Punk Rock Blues)
12/09/2008

A quoi bon faire des manières quand sa musique ne s’y prête pas? Jim Jones, connu jusque là pour avoir fait les belles heures de Thee Hypnotics (incontournable groupe de rock-garage des années 90 chez Sub Pop), connaît la chanson par coeur. Il s’est en effet entouré de solides comparses pour mener sa Revue à bien, et expédier en trente minutes montre en main un premier album, enregistré en conditions live le temps de 48 heures de studio. Et c’est clairement de rock n’roll envoyé pied au plancher dont il s’agit ici («Princess & The Frog», «Who’s Got Mine?»), la troupe mêlant allègrement un chant puissant et écorché, énergie des MC5, au rythme d’un piano effréné parfois digne de Jerry Lee Lewis ou Little Richards (pour preuve l’impeccable reprise de «Hey Hey Hey Hey»). Du coup, tant d’élans parfaitement maîtrisés se payent même le luxe de quelques duels de haute volée («512», «Rock n’Roll Psychosis»), ou autres débordements rockabilly («Fish 2 Fry») et boogie («Another Daze», «Make It Hot»), tout en conservant constamment un son cradingue car over-saturé, qui sied totalement à son répertoire. Jim Jones Revue offre donc à tous les nostalgiques du rock une thérapie primale à base de sang et de sueur, dont l’efficacité reste encore à prouver. Car à l’écoute des dix titres ultra persuasifs de ces vieux briscards, les démons du rock n’roll, abreuvés de whisky et cramés par la clope, risquent de ne plus jamais vous lâcher. Pour son grand retour, Jim Jones ne nous apprend donc rien, mais récite sans fausse note une leçon apprise sur le bout des doigts.

En écoute:

Achetez sur:
itunes25

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire