Jedi Mind Tricks – « Servants in Heaven, Kings in Hell »

Servants in Heaven, Kings in Hell[Album]
16/10/2006
(Babygrande/Nocturne)

Cinquième album solo pour Jedi Mind Tricks, vétéran da la scène underground U.S. Intitulé « Servant In Heaven, Kings In Hell », cet opus s’inscrit dans la continuité de son oeuvre, toujours hardcore et hors des sentiers battus. Ce qui caractérise certainement le plus cet artiste est bien évidemment son flow rentre dedans et agressif. Mais il semble se chercher une certaine reconnaissance plus large, évidente par l’entrée en matière qu’il nous propose

Outre l’intro, toujours fidèle à son style, « Put Em The Grave », nous semble plus classique, avec son sample de mandoline, style rengaine italienne. Malgré son titre, « Suicide » semble aussi peu original, plus simple, mais le thème abordé reste, lui, proche de ce qu’il fait d’habitude. Arrive « Uncommon Valor : a Vietnam Story », accompagné de R.A The Rugged Man, qui ravive nos souvenirs de ses titres passés. Une voix cristalline accompagne les deux Mc tout au long de leur récit. Malgré quelques éclairs de ce type (« When All Lights Dies », « Heavy Metal Kings » feat Ill Bill, en sont d’autres exemples), on sent notre artiste enclin à la concession et l’on s’étonne même de la présence de quelques refrains chantés auxquels il ne nous avait pas habitué. Certains ne sont certes pas dérangeants (« Shadow Business »), mais d’autres nous laissent perplexes (« Razorblade Salvation »). Par contre, certains morceaux sont franchement originaux, « Outlive The War feat Sean Price & Block Mc Cloud » en est un exemple avec son sample de musique classique qui ravivera chez certains des souvenirs publicitaires. La totalité de la production, assez inégale, est assurée par Stoupe The Enemy Of Mankind, entre véritable créativité et semblant de facilité

On ne pas dire que l’on soit totalement emballé par ce nouvel opus. Si on retiendra certains morceaux, on en oubliera d’autres bien vite. Heureusement, Jedi Mind Tricks possède un très bon flow, ce qui sauve certainement cet album de la médiocrité, mais n’arrive pas à en faire une oeuvre majeure. Dommage, car on aime ce genre d’artiste développant son propre style. On attend mieux dans le futur

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire