Jawa & Rit – « Jawarit »

Jawarit[Album]
02/07/2007
(Yotanka/Discograph)

Vous, je ne sais pas, mais quand on me parle de reggae en français, je vois ça tout de suite mal parti. Ca vient peut-être d’une méconnaissance du sujet mais, sorti des deux albums de Gainsbourg qui font office d’exceptions à la règle (pas de bol, ce furent les tout premiers!!), le reste de la production française a quand même souvent frôlé la catastrophe artistique (cf. Sinsemilia et son horripilant Riké, Pierpoljak, K2R Riddim, Baobab, Big Mama, Tryo, Mister Gang… et j’arrête là parce que c’est trop pénible de me replonger là-dedans…)

Sur le papier, le marseillais RIT n’avait donc que très peu de chance de squatter ma platine. Et pourtant ses chansonnettes avé l’accent, sur fond de folk dubbé et de reggae bluesy ont été plus tenaces que prévu. « Sans Tambour Ni Trompette », son sympathique second album de 2005, produit par le clavier des Zenzile (y a quand même des signes qui ne trompent pas), refait même parfois surface parmi mes piles de disques, lorsqu’un rayon de soleil s’incruste par la fenêtre

Ca fait donc plaisir de réentendre sa voix douce et nonchalante sur ce nouveau projet, en collaboration avec le groupe béninois Jawa. L’homme-orchestre phocéen a rencontré le groupe africain lors d’une résidence de création à Aix-En-Provence. Des deux morceaux issus de ces sessions de travail a germé l’envie de pousser plus loin l’aventure. On retrouve donc l’univers à la cool de RIT (en gros imaginez un Barth plus dub que pop, et qui chanterait en français), coloré de chants et d’instruments de l’Afrique de l’Ouest

Je ne vous mentirai pas, je préférais le côté minimal et bricolé de « Sans Tambour Ni Trompette », mais ce « Jawarit » a aussi ses bons moments. « Ecoute » est idéal pour ouvrir ses volets sur une matinée ensoleillée (du mois de Novembre, au rythme où on est parti…), « La Rivière » pour prendre son café sur la terrasse, les doigts de pied en éventail, « Si C’Est Ainsi » pour aller jusqu’au hamac à deux mètres de là, ou « Mon Etoile » pour se laisser bercer par la brise parfumée toute la journée

Fortement conseillé donc à ceux qui vivent au 15ème étage d’une tour grise et qui ont besoin de stimuler leur imagination

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire