Japanther – « Tut Tut, Now Shake Ya Butt »

japan180Album
(Truth Cult)
09/2009

Si certains en doutaient encore, la scène de Brooklyn n’est pas née de TV And The Radio et consorts. Car sous cette couche musicale, certes qualitative et très médiatisée depuis quelques années, de nombreuses formations écument depuis longtemps salles, bars et musées new yorkais, quand elles ne parviennent pas à passer quelques frontières et se rendre jusqu’en Europe. C’est le cas de Japanther qui a jusqu’ici tout vécu des grands, mais n’a pas encore eu la chance d’attirer les mêmes foules. Avec « Tut Tut, Now Shake Ya Butt », sa destinée pourrait enfin mériter la reconnaissance d’un public rock indé averti. Car, Mark Reilly et Ian Vanek, ces deux mecs de la banlieue nord, ne soignent pas assez la forme, affectionnent trop leur côté trash pour pouvoir espérer changer radicalement le cours des choses, à défaut d’innover et pousser toujours un peu plus loin la définition du mot performance en faisant régulièrement appel à leurs sursauts arty. Preuve en sont le featuring de Mc Spank Rock (« Radical Businessman ») et le producteur qu’il a choisi pour chapeauter ce nouvel opus – Penny Rimbaud, batteur de CRASS – qui contribue également à l’oeuvre via quelques sessions spoken word que le duo accompagne de passages bruitistes (« Bloated Corpse », l’interminable « Africa Seems So Far Away », et le tout aussi long « I The Indigene »). Mais, comme en attestent des rythmiques simples allant généralement droit au but (« Um Like Your Smile », « Before The Sun Goes Down »), Japanther reste avant tout un très bon groupe punk. Pop également à en croire l’efficacité des mélodies qui jonchent ce nouvel opus et qui se portent fièrement responsables des quelques tubes de ce « Tut Tut, Now Shake Ya Butt » attachant (« Bumpin’ Rap Tapes », « The Dirge »). Les new yorkais balancent ainsi constamment entre un côté trop obscur pour retourner les foules, et un autre plus frais et adolescent qui lui assure de ne pas laisser indifférent. Une large partie du public rock indé, elle aussi le cul entre deux chaises, ne pourra y trouver que sa nouvelle égérie. Espérons le afin que le plaisir dure encore plus longtemps…

Achetez sur:
itunes4

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire