Japandroids – ‘Near To The Wild Heart Of Life’

Japandroids – ‘Near To The Wild Heart Of Life’

Album / Anti / 27.01.2017
Rock

Après avoir sorti deux albums et une compilation en trois ans, puis les avoir défendus intensément sur scène, Japandroids s’est soudainement tu en 2013, cassant le rythme auquel il nous avait habitué jusque-là, certainement histoire de prendre un peu de recul et s’offrir une seconde jeunesse. C’est donc dans l’ombre que le duo s’est attelé à la composition et à l’enregistrement de ‘Near To The Wild Heart Of Life’ : deux années de travail dans l’ombre passées entre le Canada, les Etats Unis et le Mexique, aux côtés d’un certain Jesse Gander déjà aux manettes des deux premiers disques, pour rester fidèle à ce format de huit titres, finalement idéal quand il s’agit de faire ni trop court ni trop long.

Excitant dès son annonce et alors qu’un premier single éponyme se dévoilait, le retour du groupe a pourtant rapidement gommé sa longue absence, rappelant très vite que l’ossature guitare/batterie de sa musique ne réservait finalement que peu de surprises quant à son évolution. Certes, il y a bien ici quelques tentatives de casser la routine (le long et lent ‘Arc Of Bear’, sans égal dans la discographie), mais elles restent sans effet tant elles manquent leur cible (‘True Love And a Free Life Of Free Will), quand ce n’est pas la production de l’album qui prive le duo de la hargne qui l’habitait autrefois, tout juste rappelée ici par l’entame et – bien plus tard – ‘No Known Drink Or Drug’.

Plutôt efficace tant il est porté par un refrain fédérateur, ‘North East South West’ est typiquement de ces morceaux qui auraient mérité d’être interprétés le mors aux dents au lieu de laisser cette nouvelle salve se faire happer par la pop, et rentrer ainsi dans le rang (‘Midnight To Morning’). Si rien ne vient ici le compromettre entièrement, ‘Near To The Wild Heart of Life’ reste quand même un sérieux avertissement quant à la capacité du duo, qu’on pensait intacte, à nous envoyer en orbite à chaque brûlot rock généreusement balancé. Décevant, en d’autres termes.

‘Near To The Wild Heart Of Life’, ‘No Known Drink Or Drug’


Tags:
,
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.