Jahcoozi – « Barefoot Wanderer »

jah180Album
(BPitch Control)
19/04/2010
Electrospectif

A vrai dire, on ne savait pas vraiment en 2007 à quelle sauce allait être mangé Jahcoozi, dont l’electro tirait beaucoup de ficelles sans que le trio parvienne véritablement à décrocher le pompon. Entre oubli et confirmation, les trois n’avaient finalement pas le choix pour espérer rester vivants, et intéresser le public d’une scène foisonnante qui ne manque jamais d’être secouée par d’incessantes nouvelles égéries. Tant mieux pour lui, il s’est frayé le bon chemin en multipliant les prestations scéniques mémorables aux quatre coins du monde, les collaborations (Modeselektor, Antipop Consortium, Buraka Som Sistema…), et les sorties sur divers labels. A l’heure d’un troisième album qui dévoile une facette plus sombre seulement entrevue jusque là, c’est même l’éminent BPitch Control qui accueille à bras ouvert ce mélange de grime, de dancehall, de dubstep, de hip hop et d’electro qui n’est pas sans rappeler « Blitz ‘n’ Ass » sur le papier. Effectivement, quelques points communs résistent, notamment des influences à gogo qui s’entremêlent encore, et ce bon réflexe de saisir toutes les opportunités qui puissent jouer en faveur de l’originalité du disque. Ainsi, Jahcoozi a une nouvelle fois ouvert ses portes à nombre de contributions extérieures: Uko Flani, Mc dancehall rencontré à Nairobi (« Msoto Millions »), le percussionniste Guillermo Brown (« Speckles Shine »), la chanteuse belge Barbara Panther (« Barricaded »), et M.Sayyid de Antipop Consortium (le remarquable « Powerdown Blackout ») ont tous mis la main à la patte pour que « Barefoot Wanderer » devienne ce troisième album beaucoup plus introspectif, ou variations des rythmes comme des basses (« Lost In The Bass ») font véritablement figures de fil rouge. Au final, ces onze titres tiennent incontestablement la route bien qu’ils manquent cruellement de cette fraicheur qui se dégageait de « Blitz ‘n’ Ass », un prédécesseur beaucoup plus communicatif que celui-ci. Jahcoozi n’a pas menti: c’est bien à toute autre chose qu’il faut s’attendre ici, avec le lot habituel de surprises et de désillusions qui souvent accompagnent ce genre de tournant aussi risqué que courageux.

En écoute

Disponible sur
itunes11

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire