Jaga Jazzist – « The Stix »

The Stix[Album]
06/05/2003
(Ninja Tune/Pias)

Peu de temps après la sortie de leur premier album « A Livingroom Hush » qui a rendu la presse unanime à son sujet, les scandinaves de Ninja Tune reviennent à l’assaut des bacs avec ce tout nouvel opus intitulé « The Stix ». Si l’on pouvait avoir l’image d’une musique très pointue et de ce fait assez élitiste à la suite de leur premier impact discographique, ce nouveau long format tend à estomper cette impression..

En effet, « A Livingroom Hush » ciblait très clairement son public en mettant en avant d’évidentes influences jazz et post rock. Si la recette est quasiment la même pour ce nouvel essai, la petite troupe semble avoir mis un peu d’eau dans son vin en laissant entrevoir quelques repères rythmiques très utiles pour un public peu à l’aise avec ces deux courants musicaux (« Another Day », « I Could Have Killed Him In The Sauna »), laissant ainsi une couleur très live à cette dizaine de compositions. Jaga Jazzist est ainsi plus digeste et voit son écoute plus fluide grâce à ces quelques incursions techno (« Kitty Wu » malgré tout assez complexe), drum n’bass (« Day ») ou limite electronica (« Toxic Dart », « Doppleganger »). Cependant, les scandinaves ne vont pas jusqu’à passer du coq à l’âne et reviennent à leurs premiers amours sur des morceaux tels que « Aerial Bright Dark Round » et « Reminders » ou l’improvisation aurait sûrement pu être le fil conducteur

Jaga Jazzist reste, malgré cet album un peu plus accessible, un groupe pour oreilles averties et expérimentées. L’auditeur devra s’attendre à une forte couleur jazz, ici indissociable de la musique éléctronique, qui en freinera sûrement plus d’un. L’équilibre entre machines et hommes est parfait et ne ternit jamais le travail de ces dix musiciens. A écouter avant d’adhérer.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire