Jaga Jazzist – « Bananfluer Overalt Ep »

jag180Ep
(Ninja Tune)
30/06/2010
Jazz excentrique

Le dernier album en date, « One-Armed Bandit », a clairement révélé que Lars Horntveth – chef d’orchestre du groupe – avait moins envie de se prendre au sérieux. Jaga Jazzist est composé de neuf musiciens bourrés de talent, tous norvégiens, jouant dans d’autres groupes de forte réputation dans leur pays. C’est un peu le side-project de tout le monde, un nom qui est devenu une référence en Norvège en quinze ans d’existence. Ce gros maxi de 8 titres succède donc à la sortie de l’album et réunit quelques edits et remixes assez intéressants, si on aime les ambiances du grand écran.

Pas d’intro inutile, la mélodie de « Bananfluer Overalt » prend le lead dès le début. Rythmes complexes, passages jazzy, phases carrément jungle et mélodie cristalline, ce titre n’est pas un gros tube mais son humour notable et sa richesse sonore le rendent bien agréable à écouter. Prins Thomas, roi de la nu-disco, tire sur le morceau comme sur un élastique pour le transformer en 11min30s de relaxation discoïde et estivale. Toujours produit sur un ton cinématographique, « One-Armed Bandit » est beaucoup plus folklorique et se prête bien au remix puisque le norvègien Sprutbass se l’approprie dans un délire dubstep/8-bit bien membré! Dans le même genre naïf de musique électronique pour enfants, « Touch Of Evil » est revu par Cuckoo. C’est clairement de la musique pour cartouche, on se croirait sur Mega Drive, peut être même un peu trop malgré un passage intéressant comparable à du Squarepusher. Le groupe s’essaye à la house sur « 200v/ Spektral (Final mix) », en imitant de vieux moyens de production pour un résultat en demi teinte, ou de délicieux passages funky succèdent à des passages trop bordéliques. Sur « Toccata », on lorgne plutôt vers des influences John Carpenter avant de tomber dans une certaine tension jazz caractérisée par une ribambelle d’instruments qui se superposent, en particulier une batterie incontrôlable…

Disponible sur
itunes11

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Jaga Jazzist – « Bananfluer Overalt Ep »

  1. benoit 29 juillet 2010 à 12 h 22 min #

    ah j’avais beaucoup aimé le précédent album ! Ce qui est bien avec ce groupe c’est qu’on ne sait jamais trop à quoi s’attendre…

Laisser un commentaire