Io Monade Stanca – « The Impossible Story Of Bubu »

io180Album
(Africantape)
05/10/2009
Rock expérimental

Le label Africantape n’en finit plus de combler les désirs des curieux et amateurs de rock expérimental. Ce label, fondé par Mitch Cheney (lui-même co-fondateur de Sickroom Records, guitariste dans Hey Tonal!) et Julien Fernandez (batteur de Chevreuil et Passe Montagne), est en effet un gros pourvoyeur d’excellents combos tels que Aucan, Three Second Kiss ou encore l’artiste pluridisciplinaire Alexis Gidéon. Le dernier né nous vient à nouveau d’Italie et prend la forme d’un trio relativement classique où les deux guitaristes (Edoardo Baima et Nicolas Joseph Roncea) alternent à la basse autour du batteur (Matteo Romano), le premier prenant également le soin de glisser (d’imposer ?) sa voix. Presque deux ans après son premier opus « In The Thermi Table », Io Monade Stanca poursuit le delirium tremens avec sept morceaux bourrés de ruptures, de saccades et de hurlements presque canins. Les sonorités métalliques, les boucles incisives et la voix sortie d’outre-asile confèrent au tout une dimension décadente, presque naïve mais loin d’être dénuée de technicité. La filiation avec leurs contemporains italiens est bien réelle, comme en témoigne la participation à l’enregistrement de Sacha Tilotta, le batteur de Three Second Kiss. Signalons également le déroutant artwork de l’album, enfantin et ingénu, réalisé par une jeune artiste française, Gaëlle Maas. Les influences dada ne doivent d’ailleurs pas être loin, au regard du titre de l’album « The Impossible Story of Bubu ». Plus que l’écoute à domicile, Io Monade Stanca semble totalement orienté vers la scène tant leur prestation bordélique s’accompagne à l’évidence d’une intense dépense physique. Un trio que vous pourrez  découvrir très prochainement pour quelques dates en France au mois de novembre.

En écoute:

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire