Insecure Men – ‘Insecure Men’

Insecure Men – ‘Insecure Men’

Album / Fat Possum / 23.02.2018
Pop piégée


Il y a quelque chose de pourri dans la musique d’Insecure Men. Une sombre désespérance fourrée au coeur d’un pays étranger qu’est parti découvrir Saul Adamczewski, accompagné de son ami d’enfance Ben Romans-Hopcraft. Échappé de Fat White Family et de sa bande de divins merdeux, il a construit cet album comme on se bâtit un rempart, pour lutter morceau après morceau contre ses problèmes d’addiction et ses rapports chaotiques avec le reste du groupe.

Réfugié dans le studio de Sean Lennon à New York où l’attendaient guitares, vieux synthés, et instruments d’enfants, il a composé une pop faussement apaisée, ou la langueur des premiers accords se retrouve toujours rattrapée et finalement corrompue par un détail, une intonation, un texte. Dès Subaru Nights qui ouvre l’album sur un ton de comptine que l’on croit intimiste, la machine se dérègle, rattrapée par des choeurs trop brutaux qui viennent faire dérailler la douce mécanique jusqu’ici entendue. Sur Teenage Toy, des voix trafiquées émergent derrière le single quand, plus loin, des effets régressifs s’infiltrent pour donner toujours plus de mauvaise volonté à I Don’t Wanna Dance (With My Baby).

Pleine de faux-semblants et d’ambiguïté, la musique d’Insecure Men entretient le trouble avec ses textes qui tissent une filiation directe avec ceux de Fat White Family. Déjà remarqué pour sa plume fascinante qui questionnait la morale en ranimant Ike Turner, ou en imaginant les adieux entre Goebbels et Hitler, Lias Saoudi – le leader du groupe – signe ici la moitié des paroles, et ajoute Gary Glitter (chanteur de glam rock accusé de pédophilie) et l’histoire tragique de Whitney Houston dans l’équation.

Déroutante et mal élevée, la pop d’Insecure Men s’applique à tracer son propre sillon, loin du rock anglais élevé à l’eau tiède. Puisse t-elle ouvrir la voie à une ribambelle de merdeux, animés par quelques idées géniales et une hygiène douteuse.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITÉ
Subaru Nights, Teenage Toy, Mekong Glitter, I Don’t Wanna Dance (with My Baby), Whitney Houston And I, Burried In The Bleak


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.