Inna De Yard All Stars – « Live in France »

inna180Album
(Makasound)
12/07/2010
Reggae acoustique

Après deux ans de silence suite à la sortie du dernier opus de la collection Inna De Yard de Makasound, « Earl « Chinna » Smith & Idrens Vol. 2″, nous aurions pu croire que le label parisien avait mis un terme à sa série emblématique après dix opus, sortis à un rythme soutenu de deux albums par an en moyenne depuis 2005. C’était sans compter sur le fait que les artistes Inna De Yard avaient provisoirement quitté leur île en 2009 pour venir se produire en France, et transposer l’ambiance de la « yard » de Chinna sur scène, à l’occasion d’une grande tournée inaugurée par une date au Printemps de Bourges. Un événement incontournable que Makasound n’a pas manqué d’enregistrer et de filmer, pour le partager avec l’ensemble des fans de la collection en sortant cet été un double album live CD-DVD.

Le principal intérêt de ce « Inna De Yard Live In France » réside sans conteste dans son concert filmé au Printemps de Bourges, regroupant l’ensemble des artistes de la série, à l’exception des Mighty Diamonds, de Junior Murvin et de Ras Michael Junior. Le concept Inna De Yard prend ainsi vie sous nos yeux, avec la même authenticité que celle qui se dégage de chacun des albums enregistrés en Jamaïque. L’interprétation exclusivement acoustique des titres instaure en effet une forme d’intimité, façonnée par une belle complicité entre l’ensemble des artistes, tous vêtus de joggings Adidas blancs et d’écharpes vert-jaune-rouge. Vieille et jeune générations confondues se passent ainsi le micro et les instruments tout au long du show avec beaucoup de décontraction et de naturel. Le public est bel et bien invité à se projeter « inna de yard » pour savourer en live plusieurs grands classiques de la collection, à l’instar de « Satan Side » et « Homegrown » d’Earl « Chinna » Smith, tranquillement assis avec sa guitare et véritable chef d’orchestre régnant en maître sur la scène. Dans une atmosphère conviviale, mystique et langoureuse, se succèdent tour à tour au chant Kiddus I, au charisme posé et à la force sage sur « Graduation In Zion » et « No Salvation », le jovial Linval Thompson (« Jah Guiding Star » et « Gimme Back »), l’exubérant et déjanté Cedric « Congo » Myton, à l’énergie débordante malgré ses locks blanches (« Forever Young » et « Fisherman »), et le mythique trio The Viceroys, dont l’harmonie est restée intacte depuis plus de 40 ans (« Detour », « Ya Ho »). Au-delà de ces pères du reggae, les jeunes Derejah et Matthew McAnuff lâchent également les percussions pour s’illustrer au chant sur deux morceaux, et prouver de ce fait que la relève est au rendez-vous (« Ooh Yea Yah » pour Derejah et le tube « Be Careful » pour le fils de Winston McAnuff).

Au travers de ces treize morceaux en images, on découvre ainsi un live émouvant et singulier, animé par des artistes chaleureux à l’enthousiasme communicatif. Si l’on passera très vite sur le CD de ce « Inna De Yard Live In France » qui n’apporte pas grand chose à l’ensemble (quasiment les mêmes titres se retrouvent à la fois sur le CD et le DVD), Makasound nous offre un très beau moment avec ce live filmé des Inna De Yard All Stars, hautement recommandé à tous les adeptes de musique jamaïcaine authentique qui n’auraient pas eu l’occasion d’assister à l’une des dates de la tournée française et européenne de ces grands artistes jamaïcains. En prime: quelques bonus croustillants, cette fois filmés chez Chinna Smith en Jamaïque, et contenant notamment plusieurs sessions d’enregistrement très roots des albums « Inna De Yard » de Junior Murvin et des Viceroys.

Disponible sur
itunes25

À lire ou écouter également:

, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire