Why? – « Alopecia »

Alopecia[Album]
11/03/2008
(Anticon/Differ Ant)

Vous croyiez avoir tout entendu de la pop music? Reset, table rase, on reprend tout, on recommence, et on considère ces artistes autrefois rattachés au hip hop comme à la musique électronique, désormais capables de pondre quelques sucreries du meilleur goût. Dans le viseur, Why?, trio Anticon emmené par Yoni Wolf, son frère Josiah et Doug McDiarmid, qui affine son registre depuis quelques temps maintenant, en se détachant peu à peu de son passé électronique pour définitivement laisser ses instruments prendre le dessus. « Alopecia », le nouvel album de ces trois californiens, vient donc confirmer ce qu’ils laissaient de plus en plus entendre au fil de « Rubber Traits » et « The Hollows« , leurs récents maxis. Mais il vient surtout sceller cette image de groupe définitivement pop en intégrant Andrew Broder (tête pensante de Fog) et le bassiste Mark Erickson au line up

Incontestablement, Yoni Wolf, principal maître d’oeuvre, a fait de son background musical une force, ce qui lui permet aujourd’hui de piocher aussi gracieusement dans les registres de Bob Dylan et Joanna Newsom que dans ceux de MF Doom et Lil’Wayne. N’allez pourtant pas chercher de sonorités électroniques, même lointaines, au sein de ces quatorze nouvelles compositions, paradoxalement à mille lieux de rentrer dans un quelconque moule. Mieux, nouvelle preuve d’une constante progression en termes de songwritting (« These Few Presidents », « The Hollows »), Why? aligne ici ce qu’il a fait de mieux jusqu’à maintenant, porté par la voix nasillarde, de plus en plus juste et affirmée de son leader s’affichant désormais sans complexe en véritable chanteur (« The Voweks Pt2 », « Brook And Waxing », « Simeon’s Dilemma »). Mais que son public de longue date ne fuit pas trop vite, notre cher Yoni pouvant sortir soudainement de sa poche ce flow atypique entendu chez Clouddead et Reaching Quiet (« Good Friday », « The Fall Of Mr Fifths », « By Torpedo Or Chron’s »)

Cela ne fait pas tout. Musicalement aussi, le combo sait parfaitement se montrer inventif via quelques titres surprenants, comme ce « Song Of The Sad Assassin » imprévisible durant plus de quatre minutes, ou le fantomatique « Gnashville ». Logiquement, quelques tubes viennent également rythmer ce « Alopecia », que ce soit par leurs mélodies – « Fatalist Palmistry » – ou leur total aboutissement – « The Hollows » sur lequel Why?, épaulé par Dose One, parvient à regrouper et mettre en valeur la totalité de ses atouts. Mais il serait vraiment trop injuste de retenir ce nouvel album pour ces quelques titres seulement, tant le combo continue d’avancer sur le chemin qu’il a lui-même tracé. Du coup, Why? fait clairement partie des groupes actuels, malheureusement trop rares, pouvant se vanter d’être aussi accessibles qu’atypiques. Le p’tit truc qui change, et que vous attendiez impatiemment

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire