Thee Silver Mt Zion – « 13 Blues For Thirteen Moons »

13 Blues For Thirteen Moons[Album]
10/03/2008
(Constellation/Differ Ant)

Difficile de se tenir plus hors format que les Canadiens de Thee Silver Mt Zion Memorial Orchestra & Tra-La-La Band, et ce pour de multiples raisons. Depuis son apparition en 1998 en guise de side project de Godspeed You Black Emperor, son nom s’adapte à chacun de ses disques mais n’est jamais apparu sur aucune de ses pochettes, sa musique n’a cessé de se montrer imprévisible en passant du trio de cordes des débuts au punk rock inventif du dernier album, ses morceaux ne répondent à aucune durée conventionnelle, et son line up n’a cessé d’évoluer. C’est d’ailleurs avec sept musiciens que le groupe s’affiche depuis 2004, date de l’arrivée du multi-instrumentiste Scott Gilmore, à la fois derrière les fûts, la guitare et la mandoline, remplacé deux ans plus tard par Eric Craven (Hangedup). Fidèle à la volonté première de son mentor Efrim Menuck, A Silver Mt Zion (pour la version raccourcie) n’a jamais laissé les contraintes dicter sa musique, et n’aura jamais rien tenté d’outrancier pour attirer un public pourtant de plus en plus nombreux et reconnaissant

Marquant la fin d’un silence de trois ans, « 13 Blues For Thirteen Moons », son nouvel album que certains ont peut-être entendu se roder lors de leur dernière tournée européenne, ne fait pas exception. Car il fallait être affublé d’un solide culot pour entamer ce disque par douze courtes plages de larsen s’ouvrant finalement sur quatre titres flirtant avec le quart d’heure. Une fois les hostilités lancées, pas de doute, ces derniers mois passés sur les routes auront clairement influé sur le ton de ce disque, beaucoup plus lourd, intense, rock et dissonant que n’importe quelle oeuvre précédente du combo. Durant une heure, les riffs de guitare revêtent leur costume de chef d’orchestre, les voix sont très présentes et désormais impeccablement maîtrisées, contribuant elles aussi à ces constantes évolutions, ces amas bien étudiés de sons et de mélodies, tour à tour libérées par les cordes (« 1000000 Died To Make This Sound »). Mais la tournure des compositions de A Silver Mt Zion n’est pas toujours aussi évidente, comme en atteste « Black Waters Blowed/Engine Broke Blues » – aussi envoûtant qu’il peut passer par de courts passages totalement free – et le titre phare, finement cousu autour d’un riff blues rébarbatif, recette trop simple en apparence pour ne pas être complexe

Enregistré, comme à son habitude, dans un Hotel2Tango cette fois rénové, par l’ingénieur du son live de surcroît, « 13 Blues For Thirteen Moons » affiche la production brute et spontanée de ces groupes comme Shellac et Fugazi qui évitent les fioritures pour ne jamais s’éloigner de ce qu’ils ont à proposer sur scène. A la fois complexe et direct, Thee Silver Mt Zion Memorial Orchestra & Tra-La-La Band accouche là tout simplement d’un disque authentique, qui n’a d’autres contraintes que celle de refléter une approche de la musique en tout point respectée et respectueuse. Immanquable

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Thee Silver Mt Zion – « 13 Blues For Thirteen Moons »

  1. aaaahh 19 août 2009 à 19 h 02 min #

    et ben sympa hein..hg

Laisser un commentaire