Talib Kweli / Madlib – « Liberation »

Liberation[Album]
03/01/2007
(Stones Throw/Téléchargement temporaire)

Une rencontre au sommet. Celle d’un des plus fameux producteurs du moment, Madlib (déjà auteur de « Jaylib » avec JDilla et de « Madvillain » avec Mf Doom), avec un des plus grands Mc-lyricist, Talib Kweli. À noter que c’est en dehors de toute volonté commerciale que se sont associés ces deux artistes, puisque cet album était proposé en téléchargement gratuit au début de l’année. Le titre « Liberation » n’est d’ailleurs pas innocent, puisqu’il met en avant la volonté de produire un disque en dehors de toutes contraintes, dans un but artistique uniquement

Cet esprit de « liberté » est tout de suite à l’oeuvre puisque le premier titre est un freestyle de deux minutes de Kweli sur une instru classique, servant plus à chauffer l’ambiance. On entrevoit seulement le vrai concept à partir de « Funny Money » où, sur une instru hypnotique de pur jus madlibien, T.K lance une diatribe contre les promoteurs, labels et autres acteurs peu scrupuleux du monde du HipHop. « Time Is Right » est un autre freestyle, au travers d’un talkie-walkie, sur une production d’influence Rza-Wu-Tang, efficace et tranchante. Petit ratage sur cet opus: le titre « Over The Counter » où l’on voit ce qui arrive quand Madlib essaye de faire un « Bounce Track », un titre contre-nature dont arrive à difficilement s’extirper Kweli. Heureusement, suit directement le puissant « The Function » featuring Strong Arm Steady, puis le fabuleux « Happy Home », featuring Candice Anderson, où notre Mc parle avec respect et amour de sa famille et notamment de ses grands-parents, pour un hommage émouvant à ses racines et sa culture. Toute la fin de cet opus s’enchaîne bien avec « Soul Music », léger et doux, sorte d’aparté expérimental, avant de finir avec la petite bombe « What Can I Do », morceau dans l’esprit « Reflection Eternal » mais avec la patte peut-être plus jazzy de Madlib

On ne peut d’ailleurs pas comparer l’impact de cet opus avec celui du « Reflection Eternal » de Kweli et Hi-Tek. Tout d’abord parce que « Liberation » est bien plus court, et ressemble plus à une succession de maxis qu’à un véritable projet, pensé et mis en oeuvre de longue date. Néanmoins, il met en avant la facilité de ces deux artistes à produire un HipHop de très grande qualité, même si on retiendra seulement certains titres plutôt que sa globalité. Mais pensons à tous ces groupes actuels, incapables de sortir un titre comparable, qui doivent être écoeurés par l’écart flagrant qui existe entre deux mondes: celui de l’entertainment et celui de l’art. Car ce « Libération » n’en demeure pas moins une belle oeuvre

Ecoutez un extrait ici et

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire