Q-Tip – « The Renaissance »

The Renaissance[Album]
03/11/2008
(Motown/Universal)

Neuf ans après un premier album solo qui déroutait la majeure partie des fans d’A Tribe Called Quest, Q-Tip revient sur le devant de la scène avec « The Renaissance », nouvel opus au titre peut-être prémonitoire. Car s’il a clairement contribué à l’essor du rap avec son crew, et est ainsi entré parmi les légendes du hip-hop, ses projets solos ont toujours été des échecs pour les critiques, ou ont été enterrés par sa maison de disques en raison de leur faible potentiel commercial. C’est une évidence, Q-Tip est aujourd’hui attendu au coin du bois par une flopée d’auditeurs, avides de retrouver celui qui fit les beaux jours de la scène new-yorkaise du début des années 90

Porté par le tubesque et efficace « Gettin’Up », ce second album, sans être une grande réussite, colle plus à nos attentes que ses précédentes tentatives. Même si on retrouve des réminiscences R’N’B plus (« Life Is Better » feat Norah Jones) ou moins agréables (« We Fight/We Love » feat Raphael Saadiq, « Believe » feat D’Angelo), on est ravi d’entendre un vrai hip hop produit par Q-Tip lui-même (comme l’ensemble des titres qui composent ce disque, excepté « Move » produit par le regretté J-Dilla). De « Official » à « Manwomanboggie », en passant par « Won’t Trade », on retrouve cette musicalité qui lui faisait défaut par le passé, et désormais retrouvée grâce notamment à sa volonté de faire rejouer ses compositions par des musiciens. Il imprime ainsi un cachet supplémentaire, apportant un surplus de chaleur à des versions relativement basiques dans leur construction. Sans jamais chercher à faire de l’esbroufe, il pose sa voix inimitable sur des titres souvent soulful, comme « You » qui risque de faire chavirer les plus sensibles. Et pour ceux qui doutaient encore de ses aptitudes rapologiques, « Dance On Glass » confirme son statut d’icône, tant son aisance donnerait des complexes aux plus aguerris

Pas de souci à se faire quant à l’avenir de « The Renaissance » qui risque de réconcilier Q-Tip avec son public. Sans qu’il soit pour autant considéré comme un album majeur, il faut bien avouer qu’on éprouve comme un soulagement à l’écoute, tant il nous semblait incompréhensible qu’un artiste au passé si glorieux puisse passer à côté de son sujet. On attendait mieux encore, mais un coup de génie vient rarement avant une renaissance

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire