Orval Carlos Sibelius – ‘Ascension’

Album / Clapping Music / 16.04.2016
Musique à contempler 

Trois ans après le magnifique ‘Super Forma‘ qui avait valu à Axel Monneau un torrent de louanges bien mérités, voilà qu’il revient avec un album entièrement instrumental, fruit d’une commande du festival du film de La Rochelle qui lui a demandé de composer la musique d’une œuvre chère à son cœur. Au milieu des images et des histoires, Orval Carlos Sibelius a jeté son dévolu sur ‘Les Rendez-vous du Diable’, le documentaire de l’intrépide Haroun Tazieff. Volcanologue de renom, il a consacré deux ans de sa vie à capturer les grondements souterrains et les éruptions majestueuses des volcans du globe, entre Japon, Europe et Amérique Centrale, parfois au péril de sa vie.

Autour de cette aventure, Axel Monneau et Karine Larivet ont construit en duo un album qui annonce dès son ‘Ouverture’ ce mélange d’exaltation et de tension que devaient ressentir Haroun Tazieff et son équipe à mesure qu’ils gravissaient les lourdes pentes de ces montagnes coniques. Entre la contemplation et l’action, Orval Carlos Sibelius emmène son psychédélisme vers des terres étrangères, ou la pesanteur des nappes (le final de ‘Pastorale’) se change en atmosphère d’apaisement à mesure que l’on part à l’assaut des flancs du volcan (‘Ascension’) et qu’un souffle épique donne à ‘L’attaque des Téphras’ (ces fragments de roches expulsés durant l’éruption) des allures de fin du monde.

Au bout de l’expédition, Orval Carlos Sibelius accompagne et sublime le courage et l’esprit de découverte d’un homme de science, habité par une quête téméraire. Au bout d’’Ascension’, la musique d’Axel Monneau prend des contours euphorisants, autour d’un exercice tout sauf anecdotique, qui augure pour la suite, de passionnantes aventures.

‘Organ’, ‘Pastorale’, ‘Ascension’, ‘Fata’, ‘L’Attaque des Téphras’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire