Mozes & The Firstborn – ‘Mozes & The Firstborn’

mozesAlbum / Siluh / 03.02.2014
Garage pop

Dans la foulée de Jacco Gardner qui s’est facilement imposé parmi les révélations de l’an passé, Mozes & The Firstborn s’ajoute aux plus dignes ambassadeurs d’une scène rock hollandaise décidément pleine de surprises. Après avoir sorti une paire d’Eps prometteurs dont on retrouve quelques-uns des meilleurs titres ici (le tubesque ‘Peter Jr’, le fédérateur ‘I Got Skills’, la ballade ‘Down With The Band’), les quatre font enfin le grand pas, celui d’un premier album qui convoque avec efficacité et talent tout ce que les années 70 ont apporté de bon au rock n’roll. Certes, le groupe emmené par Melle Dielesen – principal songwriter à la voix d’or – n’invente rien, mais est frappé d’une inspiration telle qu’il recrache parfaitement un registre dont il maîtrise indéniablement tous les fondements. Ainsi, à la manière des grands pontes du genre (Rolling Stones en tête) et de quelques rejetons qui s’y étaient essayés avec brio juste avant lui (Strange Boys, Black Lips…), Mozes And The Firstborn se plait à remonter le temps de quelques décennies, pour emprunter le son et l’approche de ses ainés, et pondre une ribambelle de pépites garage pop à faire trembler la Californie. Parmi elles, l’entame ‘Bloodsucker’ du fait de son riff totalement addictif, les finement bluesy ‘What’s Wrong Momma’ et ‘I Got Skills’, ‘Time’s a Headache’ aux sublimes relents à la Ty Segall, comme ‘Heaven’ à la nonchalance psychédélique aussi incandescente qu’attachante: le gratin d’un disque qui ne doit en rien amener à sous estimer celles de l’ombre. Car, par sa tenue et sa grande cohérence, ce premier album de Mozes And The Firstborn, au delà d’être une réussite, est une véritable démonstration de force, l’assurance d’un avenir radieux.

‘Bloodsucker’, ‘What’s Wrong Momma’, ‘I Got Skills’, ‘Time’s a Headache’, ‘Heaven’

À lire ou écouter également:

, , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire