Girls In Hawaii – « Plan Your Escape »

Plan Your Escape[Album]
18/02/2008
(62TV/Bang!/Naive)

Il y a des fois où il ne vaut mieux pas tenter de tout interpréter. Je parle notamment de ce nom de groupe, Girls In Hawaii, étendard de ces six musiciens autant mâles que belges qui, à l’instar de Ghinzu, auront contribué à ancrer leur pays dans le monde de la pop. Depuis 2003, ils alternent Eps et albums, et parcourent la terre entière tout en finissant par toujours trouver un label pour les accueillir, et ainsi voir leur public faire tâche d’huile en faisant fi des frontières. « Plan Your Escape », fidèle à 62TV pour l’Europe, marque donc leur grand retour et l’occasion pour nous de croquer à pleine dent dans un second long format fleurant bon la mélodie indie

Il était en effet prévisible que ces six bonhommes du plat pays aient perfectionné encore un peu plus leur répertoire, via une minutie palpable des détails venant enrichir chacune de leurs classieuses compositions. Mais la plus grande maturité du combo se reflètent également par le biais de forts contrastes, si rondement menés qu’ils en deviendraient pratiquement science. Ainsi, les Belges déroulent avec aisance quelques titres énergiques offrant à ce disque une couleur plus rock que son prédécesseur (« This Farm Will End Up In Fire », « Sun Of The Sons »), mais aussi de superbes ballades venant délicieusement chatouiller nos conduits auditifs (l’enfantin « Couples On Tv », le triste mais riche « Plan Your Escape »), tous et toutes portées par un chant doux et vaporeux garantissant ses mélodies à vie (« Shades Of Time » pour n’en citer qu’un). Au sein de tant d’immédiateté, une poignée de morceaux viennent donc définitivement imposer leurs géniteurs parmi les plus solides artisans du genre: le guilleret « Summer Storm », l’infiniment réussi et faussement linéaire « Fields Of Gold », l’édulcoré « Birthday Call », ou le dynamique « Bored » s’imposent comme les piliers de cette fondation en douze étapes

« Plan Your Escape », produit par Jean Lamoot (Noir Désir, Bashung, Dominique A), pousse donc Girls In Hawaii un peu plus sur l’échiquier pourtant surpeuplé de la pop, à grands coups de délicatesse, de fraîcheur et de douceur. L’attente fut un peu longue c’est vrai, mais loin d’être vaine. Car à en croire les écoutes répétées de ce nouvel album, les Girls In Hawaii font définitivement usage de tous leurs attributs, y compris de cette légère sophistication qui n’en devient pourtant jamais écoeurante. Le signe d’un disque qui fera assurément date

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire