Girls Against Boys – ‘The Ghost List’

Ep / Epitonic / 24.09.2013
Post hardcore noise

C’est un come back officialisé, et non des moindres. Onze ans après « You Can’t Fight What You Can’t See », quelques brèves réapparitions pour le All Tomorrow’s Parties en 2006, et une tournée au printemps dernier qui n’avait pas manqué d’enthousiasmer ses vieux fans, Girls Against Boys a enfin trouvé le chemin d’un studio new yorkais pour mettre cinq titres en boite, plus inédits que véritablement nouveaux. En effet, la plupart aurait été composé autour de 2003, avant même que le bassiste Eli Janney les découvre, ce qui explique en partie que chacun respecte au pied de la lettre le style forgé depuis toujours par le groupe. Dissonant, mélodique et surtout armé de ses sacro saintes énormes lignes de basse, le combo montre ici une inspiration qui – et ce n’est pas une surprise – n’affiche encore aucune ride. Généralement très convaincant, « The Ghost List » peut surtout s’appuyer sur trois de ses titres pour prouver qu’il est aussi indispensable que le reste de la discographie: d’abord l’entame « It’s a Diamond Life » à la rythmique indéboulonnable et au refrain ravageur, une recette déclinée un peu plus tard sur un « 60 Is Greater Than 15 » efficace au point de vous déboîter les cervicales, avant que « Let’s Get Killed » adopte un contour nettement plus pop jusqu’à pouvoir revendiquer le statut de hit imparable. Les kinés et ostéopathes peuvent également retrouver le sourire, la crise est derrière eux.

« It’s a Diamond Life », « 60 Is Greater Than 15 », « Let’s Get Killed »

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire