Dub Trio – « New Heavy »

New Heavy[Album]
15/05/2006
(Roir/DG Diffusion)

Avec « New Heavy », son deuxième album, Dub Trio enfonce une nouvelle fois le clou en matière d’ouverture d’esprit. Car peu sont les formations à pouvoir travailler avec des artistes de tous genres. Qu’il s’agisse de Mike Patton (présent ici sur « Not Alone »), The Wailers, Mobb Deep, Beans, Meat Beat Manifesto, Common, Mos Def, Capleton, ou Prefuse 73, tous ont ouvert la porte au trio qui se sert du dub comme base et ligne directrice de sa musique (structures, effets, lignes de basse) mais pour ne jamais proposer ce dont le genre nous a toujours habitué jusque-là. Car entrer dans cet univers particulier, original, et éclectique, dû à trois personnalités distinctes mais complices, c’est un peu ôter ses oeillères et s’attendre à tout, mais jamais à n’importe quoi

En effet, au sein d’un même morceau, comme « Illegal Dub » qui ouvre ici les hostilités, on passe d’une rythmique punk pied au plancher à un long break de dub classique pour finir sur un refrain au riff métal décoiffant et ultra-efficace, quand une légère parenthèse electro psychédélique ne vient pas, elle aussi, enrichir cette recette à part. Et que dire de l’énormissime « Not Alone » sur lequel Mike Patton vient poser sa voix, faisant de ce titre un tube imparable, presque mainstream. Il n’en faut désormais pas plus pour que ce « New Heavy » soit, de fait, un opus lourd et violent dompté par trois musiciens qui maîtrisent plus que jamais leur sujet, mettant à profit une maturité définitivement gagnée. Incontestablement, Dub Trio impressionne par sa capacité et son talent à jongler avec les ambiances pour les réunir sur des titres courts et percutants (« Angle Of Acceptance ») comme sur d’autres plus longs et ambiants (« Table Rock Dub »). Pourtant, malgré un nom de groupe justifié mais qui porte à confusion, Dub Trio est sans aucun doute un groupe de rock. Jetez une oreille, par exemple, sur « Jack Bauer », « Screaming At The See », ou « One Man Tag Crew », dont les déferlantes de guitares excluent toute autre affiliation

Appelez ça comme vous le voulez, pour nous ce « New Heavy » flanque une vraie claque à celui qui s’y aventure. Alors que les groupes de dub se multiplient depuis quelques années, que certains commencent tout juste à trouver une personnalité musicale leur permettant de se démarquer de la masse, Dub Trio semble, lui, avoir quelques années d’avance tant il souligne fièrement son originalité, et qu’il trace sa route en se moquant éperdument des carcans. Ce nouvel album désormais bien ancré dans nos esprits, il ne manque plus que quelques prestations live dans l’Hexagone pour définitivement nous rallier à sa cause. Encore faut-il au trio de s’extraire de la reformation des Fugees (pour Joe Tomino, batteur), sortir du studio de G-Unit et 50 Cent (pour Stu Brooks, bassiste), et mettre un temps de côté Like Yesterday, formation émo comprenant le bassiste de Taking Back Sunday (pour DP Holmes, guitariste), pour que cela devienne réalité. Et quand on entend dire que le trio serait le backing band choisi par Patton pour sa tournée « Peeping Tom », on se dit qu’il va vraiment falloir prendre son mal en patience..

Extraits et vidéos sur le site du groupe

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire