Dub Trio – « Cool Out & Coexist »

Cool Out & Coexist[Album]
01/07/2007
(ROIR/DG Diffusion)

Parmi les groupes à nous avoir mis une sévère calotte l’année dernière, Dub Trio arrive indiscutablement en bonne position. Leur second album « New Heavy« , ainsi que, dans une moindre mesure, la réédition du premier « Exploring The Dangers Of…« , ont immédiatement catapulté ces trois New-yorkais dans la catégorie « Attention: génies extraterrestres ». Il faut dire que leur musique ne s’accommode d’aucune étiquette tenace, sans pour autant ne s’adresser qu’à une élite nombriliste d’initiés. Imaginez une jam titanesque entre The Melvins et Zenzile ou entre Fugazi et Audioactive, voire les quatre en même temps, et vous aurez un aperçu de l’ambient-metal/core (il faut bien tenter de lui donner un nom…) de Dub Trio, accessible à quiconque aime les émotions fortes

Car, à l’image d’un Dub War dans les 90’s, Dub Trio n’a finalement pas grand-chose à voir avec la musique jamaïcaine qui lui a donné son nom. En tout cas, on imagine assez mal un fan de reggae roots survivre au riff de démarrage de « One Mag Tag Crew » ou d' »Illegal Dub », pour ne citer que deux titres parmi beaucoup d’autres..

De fait, le groupe a jusqu’à présent surtout partagé la scène avec les grands noms du rock dur (Peeping Tom, Clutch, Helmet, Gogol Bordello…), et l’écoute de cet album live enregistré à Brooklyn en Février dernier permet de mieux comprendre pourquoi. Les guitares bien mises en avant viennent piétiner les platebandes des metalleux trop souvent empêtrés dans leurs clichés pour innover, la batterie se permet des breaks absolument interdits dans le manuel tandis que la basse secoue dangereusement l’édifice à chaque corde frappée. Fidèles à leur credo, tous les effets sont lancés en direct sur scène par les trois musiciens, ce qui ne doit pas manquer de faire pleurer plus d’un producteur en herbe… Il m’est bien impossible de vous citer des titres spécifiques en illustration de mes propos car ils répondent presque tous à ces critères, sans qui plus est sombrer dans le piège de la répétition. Mais Dub Trio n’hésite pas non plus à se faire introspectif sur des morceaux tout en lévitation (cf. la très belle reprise des Anglais de Seefeel « Extract », le tendu « Casting Out The Nines »…)

Si le tracklisting pioche essentiellement dans « New Heavy », ce « Cool Out And Coexist » nous donne aussi un aperçu du prochain album annoncé début 2008 avec quelques très bons inédits (« Who Wants To Die? », « Untitled » et « Jog On »). On n’est plus à une calotte près, me direz-vous..

Notez aussi que le groupe devrait tourner en France au printemps 2008. Au cas où vous voudriez jouer un bon tour à un ami rasta..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire