Calvin Harris – « I Created Disco »

I Created Disco[Album]
04/02/2008
(Cinq 7/Wagram)

Les têtes pensantes de Myspace doivent se mordre les doigts de ne pas avoir pensé plus tôt à créer un label afin d’y signer les artistes qu’ils auront fait découvrir. Car, avec les Arctic Monkeys notamment, et Calvin Harris aujourd’hui, leur business roulerait (encore plus) comme sur des roulettes… « I Created Disco », premier album de cet Écossais de vingt-trois balais, arrive enfin en France, après avoir fait largement ses preuves outre Manche, ou les nombreux tubes qu’il contient n’ont cessé de faire danser nos amis Anglais l’an passé. Un véritable coup de génie fait avec trois bouts de ficelles (un home-studio et un ordinateur Amiga) qui prouve qu’il n’y a finalement pas besoin d’une large artillerie pour viser le haut des charts

À la croisée des chemins de LCD Soundsystem, Prince et Daft Punk, « I Created Disco » réinvente le disco comme il dynamite la pop, et cela avec une facilité totalement déroutante, comme si ce grand dadet venait tout juste de découvrir ce qu’il a finalement toujours eu dans le sang. Les grands pontes de la variété n’ont d’ailleurs pas tardé à le déceler: Kylie Minogue le compte aux crédits de son album sorti en fin d’année dernière, et Sophie Ellis Bextor l’imitera en 2008. Quant à vous, impossible qu’il vous soit sorti de l’esprit si vous étiez parmi les milliers de chanceux des dernières Rock En Seine et Transmusicales ayant soudainement eu envie de raccourcir l’espérance de vie de leurs baskets

Car Calvin Harris est un phénomène, ce qui fait qu’on l’adore ou le déteste. Mais il faudrait afficher la plus solide des mauvaises fois pour ternir son sens du hit pop dansant, groovy à souhait, brossant certes souvent dans le sens du poil, mais d’une efficacité redoutable. Pour preuve, la majorité de ce tracklisting capable de squatter les ondes radiophoniques comme les dj sets des clubs les plus exigeants: « Merrymaking At My Place », « Colours », « Vegas », « Disco Heat », l’énergique « I Created Disco », et surtout les excellents « This Is The Industry », « The Girls », et « Acceptable In The 80’s », sont quelques exemples de titres capables de vous faire taper des mains, hurler leurs refrains, tout en vous démenant sur la piste comme de beaux diables. Et pour les essoufflés, l’Ecossais saura calmer le jeu par le biais de quelques morceaux plus posés comme « Neon Rocks », « Certified », ou le langoureux « Loves Souvenir »

Même si on pourra reprocher à Calvin Harris de tomber toujours un peu dans la même recette, « I Created Disco » remporte le très difficile pari d’être un premier album ayant à la fois marqué l’Angleterre de 2007, et la France de 2008 qui aura peu de chance de voir sortir un autre concentré d’electro pop de cette qualité. Sauf si elle continue de se regarder les pompes et qu’elle manque l’occasion d’accrocher le wagon d’un entertainment large public mais tellement régénérant. Un coup de génie qu’on vous dit..

À noter que l’édition française contient une deuxième rondelle alignant inédits (« Rock n’Roll Attitude », « We Are All The Same », « Love For You »), remixes (« The Girls » par Groove Armada, « Merrymaking At My Place » par un Tom Neville plus inspiré que Mr Oizo), et une version acoustique de « The Girls »

Ecoutez un extrait

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire