Black Box Revelation – « Set Your Head On Fire »

bbr180Album
(T For Tunes)
23/03/2009

Mettez vous bien ça dans le crâne: la Belgique n’est plus seulement le pays des moules-frites, de la bière, et du criminel psychopathe pointant le bout de son nez à chaque décennie. Ghinzu, dEus, Girls In Hawaii, et Soulwax, tous dans des genres musicaux différents, l’avaient déjà prouvé en s’installant durablement sur la scène internationale. Avec Black Box Revelation, la liste s’allonge encore un peu plus et annonce encore de belles années à venir. Car, à peine âgés de vingt ans, ces deux marmots autodidactes de Bruxelles pondent  «Set Your Head On Fire», un premier album de blues rock mis en boîte en une semaine, qui décrasse littéralement les écoutilles et risque bien de semer la pagaille dans la routine des fans de Jack White et Mick Jagger. En tout et pour tout, une batterie et une guitare branchée sur un ampli basse, des influences aussi vieilles que récentes, leur suffisent pour sonner comme quatre, et ébranler la hiérarchie du rock (belge). Car, malgré son jeune âge et sa petite expérience, Black Box Revelation a tout compris, faisant mouche lors de ballades blues incandescentes («Never Alone, Always Together»), d’élans rock n’roll subtilement contrôlés («Love, Love Is On My Mind»),  jusqu’à s’exécuter parfaitement sur des tubes totalement imparables («I Think I Like You», l’énorme «Stand Your Ground»). Évidemment, en cherchant la petite bête, on trouve bien quelques signes de fragilité («I Don’t Want It»), des ressemblances difficilement dissimulables (White Stripes, Black Keys…), mais qui ne font que contribuer au charme de ces deux rockeurs culottés flirtant bel et bien avec le génie. Ils rejoignent donc sans peine les grands pontes du Plat Pays qui, depuis bien longtemps, ne voient plus aucun poursuivant dans leur rétroviseur.

The Blackbox Revelation - Love, Love is on my Mind

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire