At The Drive In – « Relationship Of Command »

Relationship Of Command[Album]
01/01/2001
(Grand Royal/Virgin)

Ils sont beaux tous les novices du rock qui se permettent de qualifier At The Drive In comme LA révélation de la fin d’année 2000, le groupe qui va peut être faire revenir le rock sur le devant de la scène.

Il en aura fallu du temps pour que les directeurs artistiques ouvrent les yeux sur les prestations discographiques et scéniques de ce groupe texan… Car At The Drive In en est déjà à son quatrième album, a parcouru les Etats Unis et l’Europe bien plus souvent qu’Offspring ou n’importe quel groupe de cette trampe. Certes, ce « Relationship Of Command » est avec « Vaya » le meilleur album du groupe.

Rageur, dévastateur, sauvage, bon nombre d’adjectifs sont valables pour qualifier la musique d’At The Drive In. Les influences sont larges: Fugazi, Rage Against The Machine, Avail, MC5, Stooges sont les plus souvent citées. 12 titres tous aussi bon les uns que les autres, avec notamment une entrée en matière plus que décisive. Si vous parvenez à passer ce « Arcarsenal » sans encombre, dites-vous que vous êtes fait pour ATDI.

Le tout s’enchaîne efficacement et on tombe des nues à l’écoute de « One Armed Scissor », de « Mannequin Republic » avec son intro métal, de « Rolodex Propaganda » sur lequel Iggy Pop vient pousser la chansonnette, de « Quarantined » avec sa ligne de chant infinie et jouissive, et enfin de « Cosmonaut » et sa rythmique qui vous donne envie de tout péter ou que vous soyez.

Il ne vous reste plus qu’à les apprécier sur scène, leur lieu de prédilection (même Fugazi peut prendre la leçon), pour comprendre ce qu’est le bon vieux rock n’ roll sauvage. Ce disque est tout simplement mortel et indispensable. En éspèrant vous avoir convaincu… –

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire