Improvisators Dub – « Wicked »

Wicked[Album]
22/02/2005
(Supersonic/Discograph)

La scène dub française ne peut, depuis longtemps, plus se passer des Improvisators Dub. Intégrés mais à part grâce à leurs influences ouvertes pour les musiques du monde, ces bordelais reviennent à la charge avec un double album très complet et pour le moins efficace, que les anglais risquent fort de nous jalouser

Car la production est ici irréprochable, on se laisse bercer par les lourdes et accrocheuses lignes de basse, on se fait gifler par les skanks de guitare, les sonorités diverses nous hypnotisent, bref on saute avec plaisir dans la barque des Improvisators Dub pour l’Angleterre en passant par Kingston, pour un grand écart de gymnaste bluffant son jury. La grosse difficulté dans le dub est de ne pas se répéter. Ici, le combo ne risque pas la redite tant les clins d’oeil sont nombreux mais surtout grâce à la participation de trois chanteurs, grosse nouveauté de ce « Wicked ». Ras I, dub poet anglo jamaïcain, Asney, figure nationale, et Humble I, toaster anglo jamaïcain, amènent avec eux une touche inédite sur la scène française et font de ces titres, en général entêtants et parfois steppa, de véritables tubes pour certains (« The Real Source », « Ras I Vibrations », « This Song »). Pour parfaire le tout, et pour les inconditionnels de l’instrumental, toutes les versions sont proposées remixées par le groupe sur une deuxième galette, parfait complément plutôt que simple bonus

Les Improvisators tapent donc fort avec ce nouvel opus qui cultive leur différence tout en élargissant encore la palette de couleurs de leur dub, encore loin d’être vieillissant. Alors, plus de questions à se poser. Tu fonces tête baissée dans ce nuage de fumée, tu fais vrombir les basses et tu feras quelques économies de Vivagel. Et le tout avec le smile!

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire