Improvisators Dub/ Iration Steppas – « Inna Steppa Dub »

Inna Steppa Dub[Album]
10/11/2008
(Hammerbass/Modulor)

Les Improvisators Dub ont pris l’habitude de mélanger leur musique avec celles de groupes comme High Tone ou Zenzile. « Inna Steppa Dub », leur dernière collaboration en date, les voit croiser la route des Anglais de Iration Steppas dont le dub fait fureur outre Manche et bien au-delà depuis plusieurs années. Après qu’un premier contact fut noué en 2007 au Printemps de Bourges, cette expérience commune de dix jours ne pouvait pas en rester là..

En se familiarisant à la musique d’un groupe, on finit toujours par connaître ses particularités, les moindres détails qui font qu’on sait instantanément à qui on a affaire. « Inna Steppa Dub » ne déroge pas à cette règle puisque, dès le début de « Cornial Mind », on reconnaît immédiatement la patte dub des bordelais, à la frontière du roots et de l’electro. Comme pour « W.I.C.K.E.D » ou « Rrumble« , leurs précédents opus, les Improvisators Dub délivrent percussions, basses, synthés, et effets électroniques divers avec le talent qu’on leur connaît. Sur « Critisize » (organ dub mix) particulièrement, on peut ainsi laisser vagabonder son esprit sur une composition très agréable et profonde, dans une veine similaire à ce qu’a su proposer le collectif depuis des années. En effet, contrairement à Ez3kiel ou Zenzile, qui ont mélangé le rock et le reggae au point d’en perturber leurs publics mais dont les prises de risque furent unanimement saluées, Improvisators Dub reste fidèle à un registre ultra classique et efficace comme le souligne le tubesque « Fuss Nah Fight », interminable et entêtant à défaut d’être vraiment surprenant! Ainsi, le classicisme prédominant, l’apport de Iration Steppas n’est pas immédiatement décelable. Puis, petit à petit, les Anglais contribuent eux aussi à rapprocher ce « Inna Steppa Dub » des superbes productions de Jah Shaka, dont les dubs aux petits oignons concoctés pour Tony Tuff et autres Stranjah Cole, n’en finissent plus de faire vibrer la planète reggae

Ainsi, ce « Inna Steppa Dub », malgré une apparence classique qui fera bougonner les plus exigeants habitués à un peu plus de folie et d’expérimentation, devrait arriver à se faire une place de choix parmi les sorties reggae de cette fin d’année. Les autres se contenteront sans souci de cette production techniquement irréprochable qui saura réchauffer bien des coeurs en ce début d’hiver..

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire