Ikebe Shakedown – « Ikebe Shakedown »

ikebe180Album
(Ubiquity)
07/06/2011
Afro funk

Depuis Fela, ils sont quelques-uns à nous faire bouffer de leur afrobeat, sans pourtant rien apporter de véritablement nouveau à une recette que seul le maitre maitrisait sur le bout des doigts. En effet, entre pâles copies restées très scolaires et clichés servis avec le sourire, rares sont ceux à oser changer la donne, à posséder assez de talent pour imprégner le genre de leur personnalité. En le saupoudrant d’influences soul, funk, boogaloo, voire disco (l’entame « Tujunga »), Ikebe Shakedown y parvient avec une insolente réussite. En effet, cette troupe de musiciens – venus une fois encore de Brooklyn – possède incontestablement cette science du groove qui met autant au garde à vous une rythmique imparable qu’une section de cuivres dynamiques. Démonstration au fil des quatorze titres de ce premier album studio au son fidèle à celui de l’époque, très organique car enregistré dans des conditions live, sorti chez Ubiquity mais qui aurait aussi très bien pu voir le jour chez Daptone Records tant l’esprit et l’ambiance d’Ikebe Shakedown rappelle parfois The Budos Band… l’afrobeat en plus. Reste que le groupe a toute sa raison d’être, et le souligne à la moindre occasion, notamment lors des quelques morceaux phare de cet opus: le détendu et assuré « Kumasi Walk », « No Name Bar » à la soul profonde et chaleureuse, le définitivement seventies « Tame The Beats » finissant de faire planer un voile typiquement Blaxploitation au dessus de ce disque. Si vous aviez donc l’habitude de ne vous référez qu’au lointain passé dès qu’il était question d’afrobeat ou de soul/funk, vous allez désormais pouvoir reconsidérer votre opinion sur les groupes de cette nouvelle génération qui n’en finissent plus de damer le pion à leurs ainés. Ikebe Shakedown s’y ajoute sans mal grâce à sa facilité déconcertante, insolente de naturel, à ramener le passé dans le présent. Et réciproquement.

En écoute

« Tujunga »

Disponible sur
itunes10

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Ikebe Shakedown – « Ikebe Shakedown »

  1. Nadav 27 juillet 2011 à 0 h 37 min #

    Thank you for the love! By the way there’s a small typo, our song is actually called « Kumasi Walk », not « Kuman Walk ».

Laisser un commentaire