Idwet – « id02 »

id02[Album]
23/10/2002
(Idwet/La Baleine)

Idwet, tout nouveau label de Rennes, met au monde cette première compilation présentant divers artistes de l’ouest de la France flirtant tant avec le rock, l’electro ou le hip hop mais sans toutefois faire partie intégrante de ces trois courants musicaux. Chacun jouissant d’une personnalité musicale indéniable, tant de talent méritait d’être compilé, histoire de provoquer la découverte..

Mission accomplie en ce qui nous concerne. Robert Le Magnifique a la lourde tâche d’ouvrir le bal et s’en sort plutôt bien surtout avec « Rico Flam », un des morceaux de son tout premier album. EDA fait ensuite forte impression avec son abstract hip hop aux sonorités superbement maitrisées amenant sans cesse de nouvelles variantes empêchant une monotonie, véritable piège du genre; President Chirac lorgne plus vers un electronica audible mais tripé qui se veut plus convaincant sur « Stupid Body » que sur « Discodrama »; Monogram fera bientôt pâlir Notwist de jalousie de par son approche pop remplie de sonorité éléctronique; Abstrackt Keal Agram n’a plus à prouver son talent en matière d’abstract hip hop qui semble avec cet inédit franchir encore une nouvelle étape vers les sommets du genre; Amnésie se rapproche d’un Mr Oizo imbibé de vodka; Massimo Gambini fait presque figure de révélation avec son electro pop touchante et subtilement orchestrée (« Empty Days »); Vlan nous fait une démonstration de rythme massif; Princesse Rotative semble vouloir concurrencer Amon Tobin et y parvient presque avec son « Deadcore » indus et hardcore; Tepr, membre d’Abstrackt Keal Agram, y va de son morceau solo de haute facture; Atone apporte sa touche electronica sans accroche particulière et Twedi clotûre cette compilation sur une ambiance lourde et mélancolique plutôt bienvenue

Idwet réalise avec cette première compilation un véritable coup de maître en y compilant divers artistes tous aussi captivants les uns que les autres de par l’approche éléctronique de leur musique laissant néanmoins la voie libre à l’émotion et tout simplement à la beauté que peut avoir la musique digitale. On ne peut que vous conseiller d’au moins jeter une oreille sur cette production qui vous fera découvrir des artistes que vous vous surprendrez à adorer

Ecoutez un extrait sur le site de Idwet

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire