Idles – ‘Brutalism’

Idles – ‘Brutalism’

Album / Balley / 10.03.2017
Punk – post punk

Un bon anglais ne renie pas sa culture, et on a certainement dû rabâcher aux cinq de Bristol que la leur était punk avant tout. Crachant ses glaires sur les modes musicales qu’il a vu aller et venir depuis 2012, Idles s’est appliqué à perfectionner un punk abrasif ne refusant jamais quelques avances noise ou post punk. Comme si les mélodies de Total Victory (‘1049 Gotho’), la verve caustique de Sleaford Mods (‘Mother’) et la rage de McLusky s’étaient données rendez-vous tout au long d’un seul et même sillon.

Punk as fuck, mais pas trop donc, le groupe colle violemment sur notre platine un ‘Brutalism’ qui n’est pas sans laisser quelques refrains sévèrement accrocheurs s’échapper d’accords dissonants, posés sur une rythmique autoroute (‘Date Night’, ‘Rachel Khoo’). Avec forcément un trait d’humour bien appuyé (pourquoi s’emmerder à chercher des rimes quand on peut finir ses phrases avec le même mot, comme sur ‘Well Done’ ?), ce premier album a beau piocher dans des influences vieilles de plusieurs décennies, il nous souffle aux oreilles ce qui n’a cessé de fonctionner à travers les âges : un crochet du droit dans le foie d’une société malade, comme ce petit vent de fraîcheur vivifiant provoqué par une envie débordante d’en découdre (‘Stendhal Syndrome’), et une spontanéité née de l’urgence.

Tout cela, ‘Brutalism’ en déborde du début à la fin, et c’est justement ce qui finit de rendre drôle la moindre des fainéantises (la poignée de phrases seulement qui fait l’excellent ‘Mother’), ou de faire d’un morceau des plus linéaires une belle figure de style (‘Heel/Heal’). Ainsi, le temps qu’on avale goulûment ses 13 titres, Idles dénonce le caractère criminel de tendances musicales montées de toutes pièces, et rappelle surtout qu’on finit toujours par tout pardonner à des passionnés qui jouent avec leurs tripes, sans un brin d’opportunisme, mais avec tout l’avenir devant eux.

VIDEOS
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
‘Well Done’, ‘Mother’, ‘Date Night’, ‘Rachel Khoo’, ‘Benzocaine’


Tags:
,
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.