Idem – « Waterglasscolor »

Waterglasscolor[Maxi]
19/04/2004
(Kelm Zo Fed/Tripsichord)

Après un premier album convaincant mais malheureusement passé un peu trop inaperçu, Idem redébarque avec le premier volet d’un triptyque qui ferait bien de 2004 leur année. Avec un second véritable album prévu pour août prochain, les angevins préparent le terrain (c’est à dire nos tympans) avec un mini album composé de trois nouveaux titres ainsi que quatre remixes de leur premier opus concoctés par Ez3kiel, Lab, UHT et El Baron. Excusez du peu

C’est pourtant incontestablement du côté du dub indus, plus concrètement vers Lab ou General Dub qu’il faut aller chercher des ressemblances. Comme un grand, c’est Idem qui se lance dans le bal dans un premier temps. Les trois inédits proposés là n’auront jamais autant éclaboussé le dub français d’autant de basses et de distorsion. Si « Dub’Oith », bien que manquant un tantinet de personnalité, souligne parfaitement l’entrée en matière des angevins, c’est surtout « And A » qui met tout le monde à genoux. Proche de la mélancolie d’Ez3kiel, Idem fait monter progressivement l’intensité, d’une rythmique minimale et une composition épurée vers une véritable explosion de guitares noisies et planantes. Un format qui se répètera ensuite sur le tout aussi convaincant « Absynth Reduce »

Les influences prennent ensuite le relais. Ez3kiel comme Lab remplissent les travaux d’Idem de leur personnalité sonore caractéristique. Si le remix des tourangeaux peut paraître un peu plat, il est néanmoins enrichi par une approche des sons qui leur est propre. Pachydermique, mélancolique et saturée. Tout comme Lab qui impose sa vision très dark du genre après qu’El Baron ait monté les BPM. Une riche collaboration qui se termine sur l’excellent remix de « Awol » par K-1000 d’UHT et Matthieu, batteur d’Ez3kiel

Non, vous n’avez pas mis les doigts dans une prise. Vous venez peut être tout juste de comprendre comment sonne Idem. Au sein de la scène dub, tout le monde tourne autour du pot, tout le monde fait sa sauce, mais il y a encore de la place pour pas mal de groupes. Idem semble l’avoir compris et laisse penser qu’Août sera le mois de l’apocalypse. Attention toutefois de privilégier la diversité. Tous aux abris..

Ecoutez un extrait sur le site du groupe

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire