Iceage – « You’re Nothing »

iceage180Album
(Matador)
18/02/2013
Punk

Punk, hardcore, post-punk, new wave… Autant de genres qui, en 2011, se télescopaient bruyamment au sein de « New Brigade », premier album de Iceage. De ce fatras d’influences et de courants découlait un album plaisant mais sans réelle consistance, à la forme aussi indécise que frustrante, que l’on pouvait alors mettre sur le compte d’une insouciance propre au jeune âge d’un quatuor à peine sorti de ses boutons d’acné et de sa première nuit au poste.

Loin, très loin de cet avis, le disque plut et fit son bonhomme de chemin, permettant à cette petite brigade de quitter son Danemark natal pour s’en aller le défendre de par le Monde. Deux ans plus tard pour « You’re Nothing », la voilà désormais sur Matador, prête à passer l’épreuve fatidique du deuxième album, celui qui confirme ou désavoue. Pas beaucoup plus vieux, le groupe y poursuit son entreprise de télescopage des genres, construisant au sein de morceaux à la forme très simple, une esthétique de l’imperfection aussi bien véhiculée par la voix de son chanteur que par l’énergie punk qui se dégage ici.

Voulant certainement prouver qu’il a grandi, Iceage déroute le temps de détails aussi inattendus qu’inopportuns, à l’image de ce piano paumé sur « Morals » ou d’un interlude pompeux. Pourtant, malgré ces quelques prétentions un peu vaines, la bande des quatre n’est jamais aussi douée que lorsqu’elle reste cantonnée à la simplicité. La deuxième partie de l’album révèle ainsi les meilleurs morceaux, quasiment poussés sur la fin par une exécution frôlant le hardcore (« Wounded Hearts », « It Might Hit First »). Loin du buzz, de l’attente publique, le groupe semble ici se forger sa véritable identité, malgré quelques zones d’ombres persistantes que la suite de ses péripéties nous permettra peut être d’éluder.

itunes13

En écoute

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire