I Hate Our Freedom – « Seriously »

ihate180Album
(Arctic Rodeo)
01/03/2011
Emo post hardcore

Si Brooklyn est récemment devenu l’empire de la hype rock, tout le monde n’y marche pas forcément en rang d’oignons derrière TV On The Radio, Animal Collective ou je ne sais quelle récente formation garage. D’autres, plus âgés et à l’expérience non négligeable, ne manquent pas également d’y préparer quelques sérieuses déflagrations. Car derrière I Hate Our Freedom se planquent quelques vieux de la vieille, déjà croisés chez Thursday, Garrison, ou Texas Is The Reason pour les plus connus de leurs méfaits passés. Après un premier 45t qui n’a pas manqué d’émoustiller les milieux autorisés, le combo confirme et concrétise avec « Seriously », un premier album intense et remonté comme une pendule qui ne cesse d’hésiter entre passages mélodiques hérités de l’émo des nineties, et poussées hardcore/screamo toujours assez brèves pour ne pas venir définitivement plomber le disque (« Top 8″, Stand In Line »). Pourtant, bien que la majorité des titres tournent autour des deux minutes, qu’ils marient parfaitement leurs deux principales influences (« It’s No First 7 »), et qu’il soit du coup facile d’atteindre le bout, « Seriously » ne comporte aucun véritable tube: chose à laquelle on pouvait quand même s’attendre à la lecture du CV de ces costauds qui, avec les seuls « Sober Sunday » et « Never Promise Crazy a Baby » ,prouvent qu’ils auraient pu en être capables. C’est donc un peu là que le bât blesse: si I Hate Our Freedom ne laisse pas indifférent, pas sûr que ce premier opus – dont les dix titres sont balancés en moins de vingt minutes – soit de ceux vers lesquels on retourne très souvent avec plaisir. À suivre…

Disponible sur
itunes4

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire