Hundred Reasons – « Quick The Word, Sharp The Action »

Quick The Word, Sharp The Action[Album]
15/10/2007
(V2/Universal)

C’est encore une fois dans la discrétion et l’indifférence générale que Hundred Reasons sort son nouvel album, le quatrième de sa discographie. Pas vraiment de médiatisation, encore moins d’infos, il aura donc fallu compter sur le plus grand des hasards pour que ce « Quick The Word, Sharp The Action » ne se retrouve entre nos deux oreilles, toujours très accueillantes quand il s’agit du plus solide représentant de l’émo rock d’outre Manche. Non pas que le combo révolutionne le genre, tout comme son registre. Juste qu’il y a comme une certaine affection de notre part envers un groupe qui, trimballé de label en label comme un vulgaire rejeton de seconde zone, n’a jamais été vraiment aidé par les maisons de disques, et qui a malgré tout toujours fait en sorte de rester à son meilleur niveau, uniquement grâce à une motivation et une persévérance sans borne. Ce nouvel opus s’inscrit donc dans une continuité logique, redémarre là ou « Kill Your Own » s’est arrêté, comme si l’année écoulée entre ces deux disques n’avait finalement pas existé. Ainsi, le virage pop amorcé l’an passé se confirme tout au long de ces douze titres (sur « Sick Little Masquerade » surtout), le chant hurlé des premières heures se voyant désormais totalement abandonné au profit d’un autre plus mélodique, plus intense, plus tubesque. Ce qui n’empêche pas que les compositions sont toujours aussi solides, toutes guitares en avant, comme quelques formations post hardcore américaines d’antan nous y ont habitué. C’est donc logiquement que quelques titres ressortent du lot, qu’ils fassent preuve d’une puissance revigorante (« Break The Glass », « I’ll Never Know », « Out Of Time »), qu’ils prennent des allures de titres légèrement plus formatés mais terriblement efficaces (« No Way Back », « Boy », « Lost For Words »), ou qu’ils tranchent considérablement avec le reste (l’ambiant « Pernavas Lela », les hurlements en retrait de « The Shredded »). Qui suit et a toujours apprécié Hundred Reasons depuis son éclosion, en 2002, trouvera donc son compte sur ce nouvel album

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire