Hugh Coltman – « Stories From The Safe House »

Stories From The Safe House[Album]
27/10/2008
(ULM/Universal)

Cela fait un bail maintenant que Hugh Coltman use de ses charmes, et s’amuse à contempler ses admirateurs s’amasser de jour en jour. Jusque là en quête de la moindre scène pour parvenir à ses fins, avec ou sans le Black & White Skins (Spleen, Cocorosie…), cet Anglais chaleureusement adopté par Paris aura finalement obtenu ce qu’il méritait amplement: un bon gros label pour que ses bonnes grosses chansons n’aient plus de secret pour quiconque. Et Coltman a l’envergure pour, qu’il emmanche son ukulélé pour faire mieux que Julien Doré et venir titiller Cocoon sur son propre terrain via le joli « Sixteen » d’ouverture, ou bousculer la hiérarchie (é)mouvante du revival folk avec les doux « Voices » et « On My Hands ». Mais, même si c’est dans un écrin de velours qu’il est de meilleure compagnie (« Greener Than Blue »), et preuve que l’expérience fait encore la différence, il sort de sa manche quelques atouts ajoutant autant de cordes à son arc. Là, Coltman vise généralement juste, dévoile un savoir faire jazzy (« Ballad Of The Sad Young Man »), des airs de crooner (« Where Did The Day Go »), même quelques clins d’oeil exotiques (« All The Lover Comers And Go These Days », « Magpie ») qu’il sait également mettre au service de titres aux ornements pop, aux refrains accrocheurs (« As The Crow Flies », « Could Be Trusted »), et aux arrangements parfois trop pensés (« Something Wicked This Way Come ») pour conserver cette intimité spontanée de grattouilleur évoluant comme à domicile. Ce premier album solo joue donc de diversité, mais garde le cap grâce à une cohérence dont seul un artiste adulte et bien dans ses shoes est capable. Car, chez Hugh Coltman, point de provocations ni de décalages immatures, juste un « Stories From The Safe House » en guise de costard loin d’être trop grand pour lui..

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire