Hudson Mohawke – « Polyfolk Dance »

Polyfolk Dance[Maxi]
26/01/2009
(Warp/Discograph)

Si l’on croyait Warp dans le creux de la vague il y a encore quelques mois, le fameux label anglais semble s’être garanti, grâce à de belles signatures (Gang Gang Dance, Tim Exile…), un avenir proche on ne peut plus radieux. Hudson Mohawke, dernier arrivé en provenance de Glasgow, champion anglais DMC à l’âge de 14 ans, repéré via quelques maxis au pressage confidentiel sur l’obscur label All City Records, ne risque pas de changer la donne à en croire « Polyfolk Dance », tout dernier Ep annonçant la sortie prochaine d’un premier opus pour le coup très attendu. Car du haut de ses vingt deux ans seulement, le Britannique s’est rapidement intégré à la sphère très sélective des producteurs en vue. Ces six titres, piochant à la fois leurs influences chez Prefuse 73 ou School Of Seven Bells (« Monde »), confirment ce statut haut la main. « Polkadot Blues », titre electro hip hop d’ouverture et de haute facture, en appelle même au regretté J-Dilla, comme « Overnight » risque de rendre rouge de honte les plus prestigieux producteurs R&B. Mais Mohawke est aussi capable de compliquer les choses, comme en attestent les mouvants « Speed Stick » et « Velvet Peel », ou le final et alambiqué « Yonard », plus proche de Squarepusher. L’Ecossais montre ainsi une diversité qui ne manquera pas d’être souligné sur un premier album qu’il a voulu voir partir dans différentes directions tout en abattant la carte indispensable de la cohérence. Vérification dans peu de temps, et l’impatience est déjà trop forte

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire