Hot Chip – « Made In The Dark »

Made In The Dark[Album]
04/02/2008
(EMI/EMI)

Depuis qu’il est apparu, Hot Chip n’a cessé de faire évoluer sa musique, partant d’une pop certes intelligente mais perfectible, pour parvenir à un résultat beaucoup plus abouti, mieux arrangé et plus accessible sur « The Warning », le prédécesseur de ce nouveau « Made In The Dark », qui laissait remonter à la surface quelques singles flagrants. C’est beaucoup moins le cas en 2008, puisque ce nouvel opus, toujours à la croisée des chemins de l’acoustique et de l’électronique, se montre clairement plus homogène, laissant pratiquement à chaque auditeur le loisir de choisir ses propres tubes, s’il en trouve. Bien sûr, il y a ce « Ready For The Floor », premier extrait entre pop et dance, balancé sur le net et sorti en maxi en raison de son efficacité immédiate et de sa mélodie accrocheuse. Il ne sera pas seul, car en approfondissant un peu plus l’écoute de cette nouvelle livraison, deux penchants se distinguent nettement, quel que soit le rythme adopté. L’un rassemble en effet des compositions assez simples, taillées pour les oreilles les plus formatées (« One Pure Thought » doit autant à McCartney qu’à New Order, « We’re Looking For a Lot Of Love » pourrait faire jalousé quelques artistes RnB bien installés, et « Made In The Dark » offre une ballade soul langoureuse); l’autre reflète plutôt une volonté du groupe de ne pas tomber dans ce travers sur toute la longueur de son disque, et de faire remonter à la surface ce qui contribue à son originalité (le bricolé « Bendable Poseable », le funky futuriste « Shake a Fist », les percussions et le refrain de « Touch Too Much »). Mais, dans les deux cas et à quelques exceptions près (les soporifiques « Whistle For Will » et « In The Privacy Of Our Love » qui clôturent l’album), le quintet arrive à ses fins sans pour autant obtenir l’impact des singles d’antan (« Over And Over », « Boy From School »). Une évidence à l’écoute de quelques uns des meilleurs titres de cet album, retenus à défaut de plus: le brûlant « Out At The Pictures » à qui il faudra laisser le temps d’évoluer, le disco-dance « Hold On ». Néanmoins, on prend toute la mesure du chemin parcouru, et de l’évolution flagrante de Hot Chip depuis ses premiers disques, qu’il s’agisse de musique ou de textes (fini l’étalage de soucis adolescents…). Mais, on ne nous enlèvera pas de l’esprit qu’avec un tel potentiel, ce club des cinq pouvait relativement mieux faire. Confirmation au prochain épisode..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire