Homeboys – « Breaking Away »

Breaking Away[Album]
07/10/2003
(Crash/Diabolik/Pias)

« Disconnected People », le premier album des Homeboys, les avait fait passer du statut de jeune groupe prometteur à une véritable révélation en provenance directe de l’underground punk français. Brute et sans concession, la musique des parisiens assouvissait la nostalgie des punks à roulette de la première heure. Autant dire que ce « Breaking Away » était des plus attendus à l’heure ou la France perdait Second Rate, un des ses plus sûrs espoirs

Première remarque à l’entame du nouvel opus: la production de Fred Norguet donne une ampleur sans précédent au punk des Homeboys, alors que certains pourront ajouter à juste titre qu’il perd aussi ainsi un peu en personnalité. En effet, des titres comme « College Girl », « Behind The Door », ou « Hoping Sunset » font irrémédiablement penser aux Burning Heads tout comme « Fake Rebel » aux belles heures de Seven Hate. C’est seulement sur « Safe Future », « G Hate », « Anger », ou « Little Sister » que l’on retrouve l’autoroute punk du temps de « Disconnected People ». « Breaking Away », fortement marqué par l’arrivée récente d’un second guitariste au sein de la formation, montre un logique et plus complet travail des guitares mais aussi un certain ralentissement en ce qui concerne les tempos. Certes le premier opus des Homeboys s’apparentait à la ligne droite des Hunaudières mais, si « Breaking Away » opte pour une route plus commune, il perd un tantinet en âme même s’il illustre parfaitement quand même l’évolution ascendante des parisiens

Partagé entre la nostalgie de la fougue des premières heures et le désormais punk rock plus mature mais presque trop lisse de cette nouvelle galette, notre coeur balance tellement qu’il nous est impossible de faire un choix. L’étape du deuxième album étant plus que délicate, les Homeboys s’en tirent ici pas trop mal et nous promettent déjà, j’en suis certain, quelque chose d’encore plus abouti la prochaine fois.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire