Homeboy Sandman – ‘Hallways’

Album / Stones Throw / 08.09.2014
Hip hop

Petite voix éveillée au sein du hip hop indépendant américain, Angel Del Villar est avant tout un homme pressé. En effet, au cours des deux dernières années, le rappeur new yorkais a sorti pas moins de sept projets, à côté des longs articles d’opinions qu’il rédige de temps à autre pour Gawker ou le Huffington Post. Langue bien pendue, verbe fier, flow versatile au profit d’un propos conscient, Homeboy Sandman continue d’écrire sa petite histoire du hip hop, soucieux qu’il est de perpétuer une certaine noblesse dans ses thèmes comme dans le choix de ses productions. Ici, on lorgne sur l’authentique, sur des petits problèmes de tous les jours embellis par des productions modestes, mais qui portent en elles le germe caractéristique des anciens.

Porté d’un sceau qui semble indiquer à tout le monde la pureté de ses intentions, entre dénonciation mercantile sur ‘America The Beautiful’ et sentiments troublés avec ‘Problems’, Homeboy Sandman écrit ici son parfait petit guide du rappeur conscient de son époque, et de ses déboires. Pour l’épauler, quelques fers de lance de Stones Throw parmi lesquels Jonwayne et Oh No qui, sans mal, dessinent des atmosphères nostalgiques dans leurs formes, entre boom bap et chœurs soulful. Cette trame de fond sans surprise ni sortie de route conforte le Mc dans une posture sans âme, car un tantinet trop facile pour un lyricist de son acabit. Déception à l’arrivée que ce ‘Hallways’ trop attaché à ne pas déraper, à suivre son programme de bon élève jusqu’au bout. Un peu de risques et de frissons nous auraient pourtant fait le plus grand bien.

‘America The Beautiful’, ‘Loads’, ‘Stroll’

À lire ou écouter également:

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire