Hitch – « We Are Electric! »

We Are Electric![Album]
24/04/2006
(Moonlee/Import)

C’est en 1994 que Hitch voit le jour, en Belgique. Il faudra alors attendre trois ans pour que « Triggered Backwards », leur premier Ep, sorte et les emmène visiter quelques pays européens. Les évènements vont alors s’enchaîner et permettre à ce trio belge de croire en ses chances: deux albums sortent entre 1998 et 2002, entrecoupés de singles, compilations, et l’intérêt du tourneur de Haymarket Riot qui aboutit sur une tournée américaine et une signature sur Divot. Dés lors, la réputation de Hitch dépasse les frontières belges, et leur permet d’investir des festivals tels que Dour ou le Pukkelpop, ou de jouer aux côtés de Girls Against Boys, Oxbow, At The Drive In, Karaté, Cave In, Millionaire, ou Rye Coalition… Pourtant, le combo reste à ce jour parfaitement inconnu dans l’hexagone. « We Are Electric! » y changera t-il quelque chose

Pour cela, Hitch s’est exilé en Croatie, histoire de boucler ces onze titres en dix jours tout en restant concentré, et avec comme ferme objectif de sonner au plus proche du live. Une première réussite, puisque « We Are Electric » est plutôt bien produit, sans fioriture qui puisse venir ôter toute spontanéité à un rock incontestablement basé sur l’émotion (« It Gets Better »), la mélodie, et le jeu de l’intensité (« Nothing To Regret »). Car « We Are Electric! » ne déroge pas à la règle, devenue classique, de l’indie/post hardcore exécuté avec force mais finesse. Une nuance bien difficile à cerner, mais qui prend toute sa signification ici, tant la complexité des compositions n’est jamais erronée par l’énergie que Hitch peut dégager. Du coup, certains titres parlent d’eux-mêmes: « This Shallow Heart » rappelle les premiers albums de Karaté (surtout par le chant), l’énergie contenue et les mélodies de « Last Man Standing » font trembler quelques cervicales, et « Pull Your Weight » illustre une réelle solidité (rythmique notamment)

Une poignée de titres qui ne sont qu’un aperçu du talent, acquis tout au long d’une douzaine d’années, que Hitch peut posséder. « We Are Electric! », pourtant sans prétention, sonne comme une révélation tant il captive tout en restant simple, humble, et fier. Comme ses géniteurs qui ne lorgnent jamais vers les chemins commerciaux tout en restant accessibles, riches et passionnants. Voilà qui pourrait bien amener le groupe dans nos contrées. On l’attend de pied ferme..

En écoute

1. This Shallow Heart     
2. Nothing To Regret     

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire