Hiretsukan – « Invasive-Exotic »

Invasive-Exotic[Album]
21/05/2002
(G7 Welcoming Committee/Import)

Voici ce qui semble être le premier album de ce groupe de Brooklyn signé chez G7 Welcoming Committee, label entrepris par certains membres de Propagandhi. Et pour une présentation, Hiretsukan fait fort, nous en met plein les feuilles avec ces sept titres pour une durée totale de seize minutes

Décris comme un Born Against mélangé à un Cradle Of Filth et à un Submission Hold, vous aurez compris que ce premier effort discographique ne fait pas dans la dentelle. Evoluant plus précisément dans un hardcore politisé, Hiretsukan n’omet cependant pas d’agrémenter ses compositions d’une certaine dose d’émotion, et d’un brin de mélodies réussissant à se frayer un chemin dans cet amas de décibels. Les guitares de « Lender Of The Last » cisaille sans pitié le silence avant que la section basse/batterie se montre en véritable ouragan, appuyé par un chant revendicatif et rageur. Une recette que l’on retrouvera sur « Michael Cosgrove » avant que « Barrel Roll » propose une rythmique un tantinet différente mais toute aussi efficace pour ce qui sera l’un des plus longs morceaux de ce mini LP. L’explosion ne sera ainsi que plus grande sur « Driver », « Sidesputter », « New Lamp Standard », et « Creeping Death » ces trois derniers étant ceux laissant le plus transparaître les mélodies

Force est d’avouer que ce n’est pas le genre d’album sur lequel l’équipe de Bokson s’attarde habituellement, mais une fois passé outre un chant rébarbatif et quand même un peu trop hurlé, les compositions de cet album attisent notre intérêt de par leur énergie sincère et plus qu’efficace. Un album qu’il est conseillé de découvrir

Ecoutez un extrait sur le site de G7 Welcoming Committee

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire