High Tone – « Opus Incertum »

Opus Incertum[Album]
01/01/2001
(Jarring Effects/Pias)

La scène dub française devient de plus en plus riche et variée. Zenzile ou Improvisator Dub avaient ouvert la voie, et des groupes comme High Tone ou Kaly l’empruntent à leur tour pour finalement presque s’imposer aux yeux du public. Après deux maxis et diverses participations à des compilations (Future Dub, Alternative Novo Dub, Dub Attack, Free Tibet ou French Dub Connexion) qui avaient lancé une rumeur plutôt positive à l’égard de ce groupe lyonnais, c’est bien dix titres hypnotiques que nous pouvons désormais nous glisser dans les tympans. Un dub qui a l’originalité de laisser une part de ses compositions à un DJ amenant une certaine influence hip hop (« DelhiIKatmandou ») ou même jungle (« Wicked Tune » ou « Dreadfull Bass »), et qui fait voyager l’auditeur par ses samples et orientations musicales culturellement variées. Le terme exact pour définir la musique d’High Tone est donc « Ethno-Dub »: en moins d’une heure, vous prenez le train autant pour Kingston que pour le Japon en passant par Delhi, le Moyen Orient (« Ohm ») ou New York. Bref, ça balance (« Mevlana In Dub ») ou ça repose (« Replay » qui aurait pu être un morceau de la BO du Grand Bleu…). Mais le groupe ne s’arrête pas qu’au son. Sur scène, on peut apprécier tout un travail visuel à base d’écran vidéo, de mixes vidéo et de jeux de lumière qui comblent le manque de parole par des images transmettant les opinions et messages du combo et qui prennent soin de l’auditeur en faisant en sorte d’être totalement synchros. High Tone fait partie de ces groupes qui annoncent la couleur dés le premier album. Après une claque sur la joue gauche, celle de droite attend son heure…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire